Archives par étiquette : Traduction

Rendre compte des subtilités des discours. Entretien avec Pierre Déléage, revue Ballast

https://www.revue-ballast.fr/pierre-deleage-si-lanthropologie-a-une-vertu-cest-sa-mefiance-vis-a-vis-de-luniversalite-des-lois/

Entretien du 4 juin 2020

Sous les voix dominantes de l’anthropologie, certaines dissonent, et à raison. Celle de Pierre Déléage en fait partie. Américaniste, spécialiste du chamanisme des Sharanahua du Pérou, il alterne depuis une dizaine d’années les ouvrages sur l’invention et la stabilisation d’une écriture, la traduction des traditions orales autochtones ou, désormais, la fabrique des théories et du savoir anthropologiques. Son dernier ouvrage, L’Autre-mental, exhume « une lignée souterraine d’anthropologues » et la met en regard avec des écrivains de science-fiction. Une façon de susciter l’invention au sein d’une discipline qui tend trop souvent, à ses yeux, à dissimuler les êtres et les peuples qu’elle questionne.

Lire la suite : https://www.revue-ballast.fr/pierre-deleage-si-lanthropologie-a-une-vertu-cest-sa-mefiance-vis-a-vis-de-luniversalite-des-lois/

Collection EHESS-Translations

 » La collection « EHESS-Translations » a deux objectifs. Elle met à la disposition des lecteurs francophones de grands textes de sciences sociales restés inaccessibles en langue française. Elle invite aussi à une réflexion sur ce qu’est traduire des sciences sociales d’une langue dans

http://editions.ehess.fr/ouvrages/ouvrage/la-fin-du-monde/

La fin du monde Essai sur les apocalypses culturelles. Ernesto De Martino
 

Comment transformer les diagnostics portés au début du xxe siècle sur la « crise » ou le « déclin » de l’Occident en symptômes pour redéfinir les rapports de l’anthropologie aux autres sciences sociales ? Telle est la question à laquelle tente de répondre Ernesto De Martino en interrogeant les conceptions du temps que se sont forgées diverses formations historiques – qui sont aussi des concrétions culturelles – face à la menace que fait peser la modernité en tant qu’elle signifie dissolution d’un rapport authentique à soi et au monde.

Continuer la lecture