Article mis en avant

Journée de l’ethnologie et de l’anthropologie le 23 novembre à la Goutte d’Or à Paris : rencontres débats et festivités pour envisager les 10 prochaines années de la fédération !

   

L’Association française d’ethnologie et d’anthropologie (AFEA) – créé en 2009 suite aux Assises de l’ethnologie de 2007 – a 10 ans cette année. A cette occasion, elle souhaiterait relancer son rôle de fédération d’associations tel qu’il a été voulu à sa création : affirmer que l’anthropologie est une discipline large ouverte qui constitue son unité à partir de la reconnaissance de ses différences. Pour cela, nous préparons une journée à laquelle vous êtes toutes et tous convié.es :Débats autour de la place de l’ethnologie dans la cité ainsi que la formation et l’emploi, stands  et animations, lancement de l’annuaire des associations et des ethnologues et fête de l’ethno lancée par la conférence gesticulée d’Anaïs vaillant

Continuer la lecture

Assemblée Générale le 23 novembre 2019

Vous êtes chaleureusement invités à l’assemblée générale de l’association française d’ethnologie et d’anthropologie créé il y a 10 ans et à l’ensemble de la journée qui comprend deux rencontres-débats (matin et après-midi), espaces associations/éditions et festivités pour préparer les 10 prochaines années au service de la discipline et ses acteurs. Vous trouverez ci-joint les documents pour voter et présenter sa candidature

Ordre du jour

Bilan moral et financier
Présentation et discussion sur les prochains chantiers de l’association
Discussion sur le fonctionnement de l’association
Présentation des candidatures au CA : individus (A) et associations (B)
Élections (collège A et B)

Parution : “Pour la cause de l’ancêtre”

L’ouvrage d’Anne-Christine Trémon Pour la cause de l’ancêtre. Relation diasporique et transformations d’un village globalisé (Shenzhen, Chine) vient de paraître.

Les habitants natifs de Fort-les-Pins ne sont plus les pauvres paysans dépendants de leurs riches parents émigrés qu’ils étaient encore il y a quelques décennies. Ce « village-dans-la-ville » devenu un quartier de Shenzhen, mégapole à la croissance fulgurante, a vu son paysage et sa population radicalement transformés en l’espace de quarante ans. La création de Shenzhen, la plus ambitieuse des Zones économiques spéciales chinoises, a été, à partir de 1979, le signal de l’ouverture de la Chine aux capitaux de l’étranger et le laboratoire des réformes économiques et sociales. Cette ouverture s’est accompagnée de reconnexions avec les émigrés et descendants d’émigrés, encouragés par les autorités chinoises à venir visiter les villages d’origine et à contribuer financièrement à leur développement.

L’ouvrage retrace l’histoire de l’émigration ainsi que les contributions financières renvoyées au village pendant près d’un siècle. Il montre quel rôle éminent a joué la diaspora, non seulement dans le développement économique du village d’origine, mais aussi dans le contournement rusé de certaines des politiques urbaines. Dans un contexte de mutations accélérées, le sens conféré à l’émigration a changé, ainsi que la relation à la diaspora. Ce livre rend compte de l’affaiblissement de cette relation, en même temps que de la persistance de liens moraux, affectifs, et symboliques, dans la Chine de l’ère des réformes et de l’ouverture.

Prenant la suite de Chinois en Polynésie française. Migration, métissage, diaspora (2010), ce livre vient compléter un diptyque sur la relation diasporique. S’appuyant sur une riche documentation historique et ethnographique, il couvre plusieurs champs de l’anthropologie : historique, économique, religieuse et des institutions.

Éditeur : Société d’ethnologie

Collection : Recherches sur la Haute Asie

Salon des écritures alternatives en sciences sociales – 10 janvier 2020, Marseille

Panoramic detail view of speakers hanging on the wall in monochrome vintage style

https://gdrecritures.hypotheses.org/

Le Salon des Écritures Alternatives en Sciences sociales (SEAS) aura lieu le vendredi 10 janvier au MUCEM.  Cet événement est une initiative du nouveau Groupement de recherche « Image, écritures transmedias et sciences sociales », réseau national de chercheurs·ses et enseignant·es-chercheurs·ses travaillant avec ces écritures.

L’ambition de ce salon est de réunir chercheur·ses en sciences sociales et professionnel·les de l’économie créative (production, diffusion, édition) afin d’échanger sur les nouveaux défis autour de ces œuvres qui occupent une place grandissante dans le champ de la recherche et dans la société.

Cette journée sera l’occasion de présenter des œuvres – films, documentaires sonores, photographies, romans graphiques, bandes dessinées et jeux-vidéos -, de proposer des tables rondes sur les enjeux de fabrication et de diffusion, de participer à des ateliers. Elle permettra notamment des retours d’expérience ou la présentation de nouveaux projets pour faciliter des partenariats. Cette année, le Salon fera un focus particulier sur l’écriture sonore.

Pour cette première édition, le Salon se tiendra en parallèle du Festival hors les murs Jean Rouch au Mucem.

Entrée libre sur inscription sur https://framaforms.org/inscription-seas-2020-1571833247 

Contact : seas@centrenorbertelias.fr

Rencontre ! Voyager dans l’invisible (éd. la Découverte) avec Charles Stépanoff, 6 novembre Librairie Millepages à Vincennes

Librairie Millepages
91,rue de Fontenay 94300 Vincennes
T : 01 43 28 04 15

www.millepages.fr

Voyager dans l’invisible, Techniques chamaniques de l’imagination Charles STÉPANOFF

Le chamane est un individu capable, d’une façon mystérieuse pour nous, de voyager en esprit, de se percevoir simultanément dans deux espaces, l’un visible, l’autre virtuel, et de les mettre en connexion. Ce type de voyage mental joue un rôle clé pour établir des liens avec les êtres non humains qui peuplent l’environnement.
Les chamanes ne gardent pas pour eux seuls l’expérience du voyage en esprit : ils la partagent avec un malade, une famille, parfois une vaste communauté de parents et de voisins. Les participants au rituel vivent tous ensemble cette odyssée à travers un espace virtuel. De génération en génération, les sociétés à chamanes se sont transmis comme un précieux patrimoine des trésors d’images hautes en couleur, mais en grande partie invisibles.
Ce livre est le fruit d’enquêtes de terrain et reprend l’ample littérature ethnographique décrivant les traditions autochtones du nord de l’Eurasie et de l’Amérique. Au travers de récits pleins de vie, il rend compte de l’immense contribution à l’imaginaire humain des différentes technologies cognitives des chamanes. Les civilisations de l’invisible bâties par les peuples du Nord, encore puissantes à l’aube du XXe siècle, n’ont pas résisté longtemps à l’entreprise d’éradication méthodique menée par le pouvoir colonial des États modernes, qu’il s’agisse de l’URSS, des États-Unis ou du Canada. Ce livre nous permet enfin de les appréhender dans toute leur richesse.
https://www.editionsladecouverte.fr/catalogue/index-Voyager_dans_l_invisible-9782359251586.html

 

Europe, knowledge politics and bureaucracy: anthropological perspectives. 28-29 octobre Université Libre de Bruxelles

 

AGM

Sur les implications de la politique du savoir et la gouvernance de l’union européenne sur la production du savoir anthropologique et le futur de l’anthropologie sociale en Europe et au-delà.

https://easaonline.org/about/agm/agm2019.shtml

The EASA AGM and Seminar will take place on 28th and 29th October in Brussels at the Université Libre de Bruxelles, Laboratoire d’Anthropologie des Mondes Contemporains.
Campus du Solbosch, Institut de Sociologie (batiment S), Janne Room (15ème niveau), 44 avenue Jeanne, 1050 Bruxelles

 

Continuer la lecture

Invitation à la seconde Assemblée Générale des responsables de sociétés savantes (15 novembre, Campus Condorcet, Aubervilliers)

Chères et chers collègues,

C’est avec grand plaisir que nous vous invitons à la seconde Assemblée Générale des responsables de sociétés savantes qui aura lieu le 15 novembre 2019, sur le tout nouveau Campus Condorcet à Aubervilliers. Vous trouverez au bas de ce message le programme préliminaire et les instructions pour vous inscrire et pour vous rendre sur place. Merci de vous inscrire avant le 1er Novembre

Cette deuxième réunion aura entre autres pour but de poser la première pierre d’une Fédération de Sociétés savantes, avec un statut légal et un fonctionnement démocratique.

Merci de vous inscrire avant le 8 Novembre. Une contribution aux frais d’organisation de 25 euros par participant individuel est demandée. Si cette contribution vous pose problème (cas de petites sociétés nationales), n’hésitez pas à nous faire part de vos difficultés et nous veillerons à lever cet obstacle.

Programme préliminaire :

  • 9:00        accueil
  • 9:30-10:15     Bilan des actions 2018-2019
  • 10:15-11:00     Préparation de la Loi de Programmation Pluriannuelle de la Recherche
  • 11:00-11:30     Pause café
  • 11:30-13:00     Proposition de structuration et de statuts d’une fédération de sociétés savantes.
  • 13:00-14:00     Buffet
  • 14:00-15:30     Travail en atelier (salles 3.02, 3.03, 3.05 et 100), de 14 à 17 heures. Chaque atelier devra faire remonter une ou deux propositions d’actions prioritaires pour l’année, et une ou plusieurs propositions de commissions thématiques permanentes ou temporaires). Liste des ateliers ci-dessous.
  • 15:30-16:00     Pause café
  • 16:00-16:45     Prise de décisions collectives sur les actions prioritaires pour les 10 mois à venir.
  • 16:45-17:00     conclusion de la journée, étapes suivantes.

Liste des ateliers et contenu approximatif

Atelier 1 : Relations décideurs économiques/politiques (Renforcement des contacts parlementaires, Renforcement des interfaces avec le monde économique,Valorisation et déroulement du doctorat…).
Atelier 2 : Relations avec la société (Enseignement scolaire -méthode et programmes, Reklations avec le tissu associatif, médiation/recherche participative…)
Atelier 3 : Moyens financiers et humains de la recherche publique (Préparation des lois de finances/de programmation pluriann. de la recherche, Observatoires de l’emploi académique…)
Atelier 4 : Ethique et pratiques (Ethique de la recherche, Pratiques de publication, Pratiques de recrutement….).

Après un bilan de l’année écoulée, nous y discuterons d’une proposition de statuts, des procédures d’adhésion, du montant des cotisations et de la charte des sociétés savantes. De plus, un travail en ateliers permettra de faire ressortir un petit nombre d’actions-phares pour 2020, et de proposer des commissions thématiques permanentes.

Date, heures et lieu: 15 novembre 2020, 9h30-17h; Salle 100, Centre de colloques du Campus Condorcet, Cours des Humanités, 93 Aubervilliers
Accès : métro ligne 12, station Front Populaire; RER B, gare La Plaine Stade de France https://www.campus-condorcet.fr/pour-le-quotidien/venir-et-se-deplacer

Inscriptions: https://www.weezevent.com/ag-collectif-des-societes-savantes-socacad

Pour comprendre cette démarche, revenons sur l’année écoulée. Il y a un an, près de 80 d’entre nous, représentant 50 sociétés, s’étaient réunis pour réfléchir ensemble au moyen de mieux faire entendre la voix de la communauté académique dans le débat public, et soulignant l’importance de la méthode scientifique.

Plusieurs actions importantes ont aidé à faire mieux connaître les sociétés savantes de la part des décideurs politiques, parlementaires notamment.

Continuer la lecture

Liste de lecture de la revue Terrain : 22 numéros offerts !

Pour en savoir plus :  https://mailchi.mp/cnrs/terrain-sort-22-nouveaux-numros-dun-coup?e=8d5a5d81e5

Pour remettre en lumière les meilleurs articles parus dans la revue depuis sa crééation en 1983, nous avons composé ces listes de lecture transversales. Elles sont faites pour tirer le meilleur parti du savoir des ethnologues. Grâce à elles vous apprendrez à ensorceler, draguer, changer de vie, devenir un bon chef, planer… et même à (ne pas) devenir ethnologue. 

Adrià Fruitós en signe les illustrations.

Étranges étrangers

Les articles ensorcelants

Notre galerie de portraits

Les articles pour être un bon chef

Mission du Patrimoine ethnologique : la position du missionnaire

Les articles pour revenir aux sources

Et bien d’autres listes à découvrir !

Actualité de la politique scientifique européenne

Chères et Chers Collègues

Je me permets d’attirer votre attention sur l’actualité de la politique
scientifique européenne.

1. Une nouvelle commissaire européenne est proposée, et sera confirmée,
pour la recherche, l’éducation et l’innovation. Il s’agit de Mariya
Gabriel, bulgare (qui est parfaitement francophone,, ayant étudié à Sc
Po Bordeaux). A priori, il n’y a pas d’objection sur la personne, et le
rapprochement recherche-éducation est plutôt une bonne chose. Mais son
portefeuille est intitulé “Innovation and Youth”, la recherche et
l’éducation étant symboliquement reléguées au second plan. Sa lettre de
mission ne fait mention ni de l’ERC, ni du programme Marie-Curie, et la
recherche y apparait comme au service de l’innovation.

Ceci est alarmant, et je vous incite à signer et faire signer la lettre
ouverte :
https://indico.uis.no/event/5/overview

2. Après l’interruption due aux élections européennes, la discussion sur Continuer la lecture

Rencontre ! Semaine de la recherche au musée du quai Branly (Paris 25-27 septembre 2019)

Cette rencontre est organisée dans le cadre de la Semaine de la Recherche. Pendant 3 jours, du 25 au 27 septembre 2019, le musée du quai Branly – Jacques Chirac met en avant les travaux de jeunes chercheurs en sciences humaines, soutenus par le Département de la Recherche et de l’Enseignement et la Fondation Martine Aublet :

– Rencontre au salon de lecture Jacques Kerchache, mercredi 25 septembre, 17h

– Rencontre des boursiers de la fondation Martine Aublet, jeudi 26 septembre

– Journée d’étude « Faire collection aujourd’hui », organisée par les post- doctorants 2018-2019, vendredi 27 septembre

DONATION bibliothèque « NIKITA SIBÉROFF »  à l’Institut d’ethnologie et la Bibliothèque des sciences sociales de l’université de Strasbourg

Documentation Sibéroff
 
A l’automne 2018, sur le conseil de Bernard Sellato, directeur de recherche émérite au CNRS (laboratoire CASE), Anne Sibéroff, fille de de Nikita Sibéroff (traducteur, ethnologue et documentaliste spécialisé sur l’Asie du Sud-Est hospitalisé en raison d’une longue maladie), Nathalie Siberoff-Zimine, sa sœur, et l’époux de celle-ci, Serge Zimine, ingénieur géologue en retraite, ont très généreusement offert et apporté eux-mêmes depuis Paris la plus grosse partie de la bibliothèque de Nikita Sibéroff, spécialisée sur l’Asie du Sud-Est et l’Extrême-Orient, à la bibliothèque de la Faculté des sciences sociales de l’université de Strasbourg, avec l’accord de Vincent Chapuis, conservateur en chef responsable du département Lettres, Sciences humaines et sociales du service de la Documentation commune de l’université de Strasbourg, et de Nicole Bruder, responsable de la Bibliothèque des sciences sociales de l’université de Strasbourg, qui acceptèrent d’accueillir le fonds.

Celui-ci est composé d’environ 300 livres, articles, numéros ou séries de revues scientifiques périodiques, thèses et rapports multigraphiés, cartes géographiques et tirés-à-part.

Rencontres ! Festival des sciences sociales Marseille 25-29 septembre 2019

Près de 50 manifestations, tables-rondes, films, spectacles & performances, balades, expositions… pour penser, débattre avec les sciences sociales et leurs outils, pour rencontrer des chercheurs, des écrivains, des artistes, qui s’efforcent de penser la nature autrement.
Tout public – Entièrement Gratuit* (* sauf films à la Baleine et solo théâtral à Montevideo)

https://www.allez-savoir.fr/

 

Urgent Recrutement ! Niveau licence -Master pour ethnologues en herbe à Paris

Basée à Paris, l’association Ethnologues en herbe recherche 2 intervenant.e.s (licence ou master d’ethnologie ou d’anthropologie) pour animer des ateliers TAP (Temps d’activités périscolaires) dans les écoles primaires les vendredis entre 15h et 16h30 (ateliers dans les 19ème ou 20ème arrondissements). 

Ces ateliers portent sur deux thèmes: la découverte de l’ethnologie ou la découverte des villes
Ils ont lieu pendant toute l’année scolaire qui commence la semaine du 2 septembre (avec une réunion de pré-rentrée le vendredi 30 août).
Si vous êtes intéressés, vous pouvez nous contacter sur cette page ou par mail (info@ethnoclic.net/salome.delmotte@ethnologues-en-herbe.fr)

Dans les médias ! Fariba Adelkhah, anthropologue et prisonnière scientifique

Fariba Adelkhah, anthropologue franco-iranienne, a été arrêtée en Iran au début du mois de juin sans que les autorités de la République islamique jugent utile d’en expliquer les raisons. Portrait scientifique de cette chercheuse internationalement reconnue pour la qualité et l’indépendance de ses travaux.

Lire la suite :  https://blogs.mediapart.fr/jean-francois-bayart/blog/060819/fariba-adelkhah-anthropologue-et-prisonniere-scientifique