Article mis en avant

Assemblée Générale et atelier de l’AFEA ! 23 janvier 2021 9h30-12h30

Pour participer  :
https://zoom.us/j/97201265453?pwd=QnYvYjNYSVA1S2tKU1FsMmtrelFEQT09
ID de réunion : 972 0126 5453
Code secret : 6PRnXk

Participation ouverte uniquement aux membres. Adhésion jusqu’à 8h30, sur la plateforme HelloAsso à ce lien : https://bit.ly/2KQvyKn

_________________________

Assemblée générale (9h30 à 11h). Ordre du jour

  • Bilan moral et financier
  • Présentation et discussion sur le fonctionnement et les chantiers en cours de l’association
  • Commissions séminaire itinérant, adhérent, métier, communication, annuaire
  • Prises de position, Commissions INSHS 
  • Congrès, Prix de thèse Tillion-Rivière
  •  Présentation des candidatures au CA : individus (A) et associations (B)
  • Elections (collège A et B)

Atelier Notre métier en temps de criseS (11h15-12h30)

 Afin de réfléchir avec vous sur la thématique du prochain congrès qui se déroulerait au printemps 2022 et qui porterait sur le thème de l’anthropologie et des crises, nous ferons un premier atelier sur les modifications d’exercice de votre métier engendrées par les crises (sanitaire + terroriste) depuis le 15 mars 2020.Présentation introductive d’EthnoArt sur les attentes et demandes de ses publics en lien avec la peur des attentats et de la radicalisation qui, bien que déjà présentes, se sont accentuées ces dernières semaines :

  • retours des enseignants avec lesquels nous travaillons et des professionnels dans les formations
  • séances en classes et retours des élèves (atelier post-attentat + PRE )
  • questions posées et problèmes amenés lors des formations sur les pratiques religieuses et la laïcité
  • demandes de formations spécifiques
  • Notre méthode de travail face à ces questions, nos adaptations mais également les questions que cela nous amène à nous poser.

Si d’autres veulent prendre la parole n’hésitez pas à nous contacter ou à simplement assister à l’atelier.

 
Article mis en avant

Recensement des associations d’Anthropologie – AFEA 2021

          Chères lectrices et chers lecteurs, l’AFEA vous invite, dans les commentaires, à nous laisser toute information susceptible de compléter ce recensement : que ce soient des associations qui ont pu échapper à notre vigilance, des sites internet plus récents, ou les localités dans lesquelles siègent les association : Lorsqu’il manque un site internet, nous l’avons noté par un (*), lorsque la localité manque (**), et lorsque les deux informations manquent (***). L’objectif est de proposer une carte des associations telles que l’AFEA l’a déjà fait pour les formations et les laboratoires. Nous vous remercions de votre attention et de votre appui. Bonne lecture!

FRANCE

Aix-en-Provence

  • Adam, Association d’anthropologie Méditerranéenne
  • CEM, centre d’ethnologie méditerranéenne (*)
  • S.E.H., Société d’Ecologie Humaine

Amiens Continuer la lecture

Article mis en avant

Cartographie des Laboratoires d’Anthropologie – Recensement AFEA 2021

Carte des Labos d’anthropologie France – AFEA

*Chères lectrices et chers lecteurs, l’AFEA vous invite, dans les commentaires, à nous laisser toute information susceptible de compléter la cartographie proposée : que ce soient des laboratoires qui ont pu être malencontreusement oubliés, des sites internet plus récents, ou toute autre information qui nous permettrait de tenir cette carte à jour*

Liste des Laboratoires (62) Continuer la lecture

Article mis en avant

Espace de contribution au Livre Blanc collaboratif

Livre blanc collaboratif

Pour faire suite à la mobilisation de la communauté des anthropologues et des ethnologues à l’occasion des différents votes de la LPR par les parlementaires, Continuer la lecture

Article mis en avant

Cartographie des Formations en Anthropologie – Recensement AFEA 2020

Cartographie_des_Formations_en_Anthropologie_2020-AFEA

Détails des formations d’anthropologie et d’ethnologie en France – métropolitaine et d’Outre-Mer
*Chères lectrices et chers lecteurs, l’AFEA vous invite, dans les commentaires, à nous laisser toute information susceptible de compléter la cartographie proposée : formation potentiellement oubliée, site internet plus récent, ou tout ce que vous jugeriez judicieux de porter à notre attention*

Continuer la lecture

CDD Innovation et Recherche SNCF (date limite 1ier février 2021)

COMPRENDRE LE CHOIX MODAL : QUEL IMPACT DES OFFRES DE MOBILITE ?
CHARGE DE MISSION EN PSYCHOLOGIE SOCIALE / ANTHROPOLOGIE /SCIENCES COGNITIVES

La Direction Innovation & Recherche SNCF développe depuis fin 2017 un programme de recherche intitulé « Expérience & Cognition », centré sur les composantes cognitives et expérientielles de l’interaction entre ses salariés et leurs environnements de travail ainsi  que celles entre les voyageurs et l’univers de la mobilité. L’objectif de ce programme est de contribuer à optimiser, améliorer et enrichir les expériences proposées par SNCF.
Le poste de chargé.e de mission proposé s’insère dans un projet de recherche sur les
nouvelles formes de mobilité partagé (autonomes ou pas) à la fois dans des territoires
ruraux, aujourd’hui peu ou pas accessibles en transport en commun, et dans des territoires plus denses et mieux desservis, dans le but d’améliorer l’offre de transport actuelle.

Lire la suite :

MuCEM « Terroir-isme ». Un feuilleton autour de l’exposition « Folklore »

Programmation en ligne du MuCEM pendant la fermeture

Chaque mercredi, artistes, curateurs, historiens de l’art, anthropologues partagent leur regard sur l’exposition « Folklore » du MuCEM

Retrouvez ici la Saison 1: Arrière-pays et avant-garde
Avec les contributions de Pierre Paliard (historien de l’art et critique), du collectif
 

Continuer la lecture

CNU. Motions sur la suppression de la qualification aux fonctions de professeur.es dès cette année

MOTION SECTION 19 SOCIOLOGIE-DEMOGRAPHIE  11 janvier 2021
SUPPRESSION DE LA QUALIFICATION AUX FONCTIONS DE PROFESSEUR.ES : UNE REFORME AUTORITAIRE DEJA DESASTREUSE

« décision du Ministère de dispenser de qualification par le CNU les candidat·es aux fonctions de professeur·es dès cette année, au mépris de son engagement à ne mettre en application la Loi de Programmation de la Recherche que l’an prochain et d’engager une discussion sur ses décrets d’application.

Encore une fois prise sans concertation, cette décision intervient très tardivement (le vendredi 8 janvier dernier), alors que les candidat·es avaient déjà préparé et déposé leurs dossiers sur l’application Galaxie du CNU, au prix d’un effort conséquent dans un contexte marqué par la surcharge de travail due au confinement. Ces candidat.es seront pourtant privé.es de la reconnaissance d’une instance nationale alors même que le travail d’évaluation de leurs dossiers avait démarré. Jamais dans l’histoire de l’université ne s’était affiché un tel mépris du travail des universitaires ! »

Lire la suite :

Anthropologie d’une pandémie : séminaire de l’Association française des anthropologues. En ligne ! 12 janvier 2021

 
Séance du mardi 12 janvier 2021 de 14h à 16h
 
Séance en ligne à suivre sur le lien suivant:

Meeting ID: 822 3426 1783

 
Anthropologie d’une pandémie
 
 
Argument
Cet ouvrage part de l’hypothèse que les anthropologues, en mobilisant la spécificité de leur regard, de leurs liens au terrain, de leurs pratiques d’observation concrète et de leur implication dans des réseaux sociaux locaux, familiaux, professionnels, associatifs et politiques, peuvent apporter des analyses originales de la conjoncture exceptionnelle créée par la pandémie de Covid-19. En repensant leurs méthodologies, des anthropologues restituent ici des cohérences singulières, individuelles et collectives et ouvrent des perspectives comparatives et transversales inédites. Quelles sont les figures de l’État, thérapeute et punitif, protecteur et oppresseur qui émergent de la crise sanitaire et économique ? quelles logiques subjectives engendrent-elles ? la Roumanie, l’Algérie, le Cameroun, le Soudan, la Colombie, la Chine, la France, l’Italie ont été retenus ici comme des cas exemplaires des brouillages, des contradictions et des catalysations en œuvre. 
 
 

Le blog de la revue Terrain : Écouter le silence : ethnographie et pandémie, comment faire du terrain en temps de confinement?

Écouter le silence : ethnographie et pandémie, comment faire du terrain en temps de confinement ?

Anne Sourdril (anthropologue, CNRS / Ladyss) et Luc Barbaro (biogéographe et écologue, INRA-INP Toulouse / Dynafor).

 

A lire ! Semer le trouble. Soulèvements, subversions, refuges. Techniques & Culture 2020/2 (n° 74)

Sous la direction de Matthieu Duperrex et Mikaëla Le Meur

 

« On étouffe. La situation n’est pas tenable. Nous courons à la catastrophe. L’effet de sidération paralyse les velléités d’action. Ce contre quoi nous avons des raisons de nous insurger semble se fondre dans un même mouvement global, une lame de fond irrépressible. Quels moyens possédons-nous pour semer le trouble dans la mécanique des rapports de domination ? Ce numéro fait appel à notre expérience collective des techniques de lutte et enquête sur les foyers de résistance qui s’élaborent et opposent aux gouvernementalités de nouvelles priorités, d’autres perspectives. Les collectifs travaillent leurs outils autant que leurs convictions ; ils suspendent le temps, par adaptation ou détournement de choses et de dispositifs. Comment la « mésentente », qui vient troubler l’idylle consensuelle de la politique, se trouve-t-elle instruite et équipée par les gestes et les instruments propres aux mouvements de lutte ?
Ce numéro est élaboré dans le contexte de la mobilisation contre des réformes qui mettent en danger la vitalité de l’enseignement supérieur et de la recherche. Par cette matérialisation, en revue, d’un désaccord têtu, Techniques&Culture propose un répertoire non exhaustif des actions qui sèment et cultivent le trouble » https://www.cairn.info/revue-techniques-et-culture-2020-2.htm

Lancement des séminaires itinérants !

Dans le cadre de son travail coopératif et collaboratif sur les pratiques, les compétences et les métiers de l’ethnologie et de l’anthropologie,  l’AFEA met en place un séminaire itinérant dans toute la France.

Pour rendre compte de la diversité des expériences dans la pratique contemporaine de l’ethnologie et de l’anthropologie, nous sollicitons les personnes qui mettent en pratique leurs compétences en anthropologie dans une diversité de cadres de travail  (associations, universités, laboratoires de recherche, organismes de médiation, cabinets d’étude, praticien.nes indépendant.es, collectifs…) dans toutes les régions.

A partir du début de 2021 (et en fonction des dispositions sanitaires en vigueur ), les séminaires seront organisées dans différentes localités pour rassembler ses actrices et acteurs de l’anthropologie.

Chaque séminaire sera structuré autour de 4 à 6 communications suivies de discussions collectives concernant par exemple : les situations locales, les différents champs et domaines de recherche, les sources de financement, les méthodologies d’enquête, les coopérations sur les terrains, des retours d’expériences individuelles et collectives, des modes de restitution et de valorisation, la question de la publication et circulation des recherches et des expériences etc. selon les préoccupations des participants, avec la possibilité de poser la focale sur l’intégralité ou une partie des processus. Chaque journée sera clôturée par une table ronde qui permettra d’ouvrir le débat.

Toutes ces contributions participeront à orienter l’organisation du prochain congrès de l’AFEA qui se tiendra en 2022, au cours duquel une synthèse de ses expériences, pratiques, réflexions et préoccupations sera proposé. Selon l’accord des participants, ses rencontres pourront être enregistrées et mises à disposition via le carnet hypothèse de l’association.

Nous vous invitons également à vous inscrire sur l’annuaire des anthropologues de l’AFEA, à l’adresse suivante : https://www.annuaire-ethnologieanthropologie.fr/

A lire ! La fabrication de la citoyenneté européenne. Revue Ethnologie française.

édité par Monica Heintz

Ethnologie française, 2020/3 (vol. 50)

Présentation de l’éditeur : Comme les crises qu’a traversées l’Union Européenne récemment – la gestion des réfugiés, le terrorisme ou le Brexit – le montrent, l’UE est devenue une évidence sous-questionnée, une unité qui n’est interrogée que lorsqu’elle est remise en cause, contestée et niée. Dans ce registre, les questions de migrations et de gestion du multiculturalisme ont occupé l’essentiel des recherches, quand les contestations les plus fortes au sein de l’UE sont dues à l’incertitude d’une Europe sociale, héritière des États-providence d’après-guerre.

Ce numéro thématique réunit des articles qui traitent de ce qu’être citoyen européen à travers des études de cas ethnographiques menées au sein de l’Union européenne. La question de la citoyenneté européenne pose des problèmes spécifiques : à la différence des citoyennetés multiples dérivant de la globalisation, les différents niveaux de citoyenneté de chaque individu résidant en UE s’y superposent et s’emboîtent, rendant ardue l’observation de l’exercice de la citoyenneté à titre individuel et collectif. Ce numéro se propose de rendre visibles les niveaux d’ancrage européen des individus qui y résident en interrogeant la citoyenneté par ses marges.