Archives par étiquette : Histoire

Les failles de l’archive et la violence de l’histoire.

Journée interdisciplinaire consacrée à la réception dans les sciences sociales francophones de  l’œuvre de l’historien états-unien Karl Jacoby (Columbia University)

Cette journée d’études aura lieu le mardi 21 mai de 9h à 18h à l’antenne parisienne de Columbia University (Reid Hall, 4 rue de Chevreuse, 75006 Paris).  Après avoir présenté sa trajectoire de recherche et ses principaux travaux, Karl Jacoby entrera en dialogue avec dix historien.ne.s, anthropologues, sociologues et politistes français.e.s

Elle se déroulera en français et anglais.. L’entrée est libre et gratuite dans la limite des places disponibles. Vous en trouverez ci-dessous la présentation détaillée, ainsi que sur cette petite vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=snvY8MelYS8&feature=youtu.be.

Image en ligne

 

Depuis une vingtaine d’années, l’historien Karl Jacoby, professeur à Columbia University (New York), a produit l’une des œuvres les plus originales de la « borderlands history », ce courant de recherche, encore mal connu en France, qui place les régions transfrontalières – notamment entre Mexique et États-Unis – au cœur de la réflexion en sciences sociales sur les dynamiques de pouvoir et la formation des identités, des nations et des États. A partir de micro-histoires minutieusement situées, documentées, incarnées puis racontées avec un remarquable talent narratif, Karl Jacoby questionne des enjeux majeurs en sciences sociales comme les luttes autour des définitions et des appropriations légitimes des espaces naturels, la violence coloniale et ses mises en récits, ou l’articulation problématique entre frontières nationales, sociales et raciales. Les trois ouvrages qu’il a publiés à ce jour (dont deux déjà traduits en français) répondent, par-delà leurs objets respectifs, à une méthodologie singulière et audacieuse : au commencement est l’étonnement de l’historien face à une source inattendue, étrange et énigmatique, qui ne « cadre » pas avec ses questions de départ ni avec les réponses apparemment « évidentes » qui se dégagent des archives, ou des travaux des spécialistes.

Continuer la lecture