Archives de catégorie : Revues – Ouvrages

Bistrot des ethnologues avec Chadia Arab sur le travail saisonnier agricole Mardi 26 mai 2020 en ligne

Pour assister à cette conférence déconfinée, il vous suffira de vous connecter le mardi 26 mai, à partir de 19h30, sur le lien suivant : https://us02web.zoom.us/j/83941087097?pwd=eHlia3lMQmYvd0pIcGdCMUNhUGZUUT09

Puis, mentionner l’identifiant de la conférence : 839 4108 7097   Et le mot de passe : 915443

Une rediffusion sera programmée dans le cadre de l’émission “Allez savoir !” sur RPH (https://www.rphfm.org/tous-les-programmes/allez-savoir/)

Nous vous communiquerons la date de la rediffusion de cette séance ultérieurement.

L’ouvrage : À la fin des années 2000, des milliers de Marocaines sont parties travailler à la cueillette des fraises dans la province de Huelva, en Espagne. Recrutées directement au Maroc par des contrats saisonniers, ces “Dames de fraises” sont choisies pour la précarité de leur situation et parce qu’elles laissent des enfants qui les contraindront à revenir.

Chadia Arab, géographe et chercheuse au CNRS, analyse les rouages de ce programme de migration circulaire, pensé pour répondre aux besoins de main-d’œuvre et réguler les flux migratoires entre le Maroc et l’Union européenne, mais dont les femmes sont les grandes oubliées.

Chadia Arab, Dames de fraises, doigts de fée. Les invisibles de la migration saisonnière marocaine en Espagne, En toutes lettres, Casablanca, 2018, 188 pages, 978-9954987902 – 75 DH, 15 euros.

A lire ! Revue Terrain 2015 « Virus »

https://journals.openedition.org/terrain/15561

 

Virus
Informations sur cette image
Crédits : © J.-M. Dumont
ISBN 978-27351-1768-0

Comment vit-on avec les virus ? Si les virus se situent au croisement des imaginaires du poison et de la contagion, il s’agit ici d’interroger leur mode d’existence, par delà les réactions ambivalentes qu’ils suscitent et les formes de diffusions qui les caractérisent. Ce dossier rassemble des articles exploratoires pour une ethnographie des relations entre hommes et virus dans les systèmes biologiques et informatiques.

A lire ! La culture en débat, l’anthropologie en question

http://www.berose.fr/article1934.html

Parution en ligne, en libre accès, du treizième Carnet de Bérose, dont les textes ont été rassemblés et sont présentés par Guillaume Rozenberg :

La culture en débat, l’anthropologie en question

Qu’est-il arrivé à la culture ? Naguère emblématique de l’anthropologie, la notion connaît Continuer la lecture

Ouverture élargie des publications sur OpenEdition Books et OpenEdition Journals

 

 
95 % des contenus d’OpenEdition Journals et 80% des livres sur OpenEdition Books sont habituellement en accès ouvert. En réponse à des demandes de lecteur·ices et à l’appel lancé par de nombreuses institutions universitaires (voir notre précédent billet), OpenEdition a contacté les éditeur·ices de revues et de livres de ces deux plateformes pour leur demander l’autorisation d’ouvrir ou d’élargir les accès à leurs contenus durant la période de confinement liée à la pandémie. Plusieurs ont rapidement répondu pour donner leur accord et nous les en remercions chaleureusement ! Les accès seront progressivement ouverts sur les sites. Vous en trouverez la liste sur cette page, régulièrement mise à jour (dernière MAJ le 7 avril).

A lire ! ouvrages des éditions la Découverte en libre-accès pendant la durée du confinement

 

Dans ces circonstances exceptionnelles, La Découverte a décidé de rendre certains de ses ouvrages accessibles en ligne durant toute la durée du confinement, avec l’accord et l’enthousiasme des auteurs et autrices concerné.e.s. 

Le philosophe Pierre Charbonnier propose une histoire environnementale des idées politiques, sous la forme d’une magistrale enquête philosophique et historique. Il s’agit de penser les modalités de l’émancipation politique de demain, face aux limites du capitalisme industriel et au bouleversement des équilibres écologiques. 
A travers ce récit alliant références et ressentis personnels, Mona Chollet dépeint les bienfaits du foyer, décrit comme une « base arrière » et en évoque également les enjeux : difficulté de se loger dans de bonnes conditions et aliénation féminine, par exemple.

 

Jean-Paul Engélibert mène une analyse comparée de diverses fictions d’apocalypse, littéraires, cinématographiques et télévisuelles, et cherchent à en comprendre les motivations et les effets sur nos imaginaires.
de Paul Lafargue. Il s’agit d’un pamphlet initialement publié en 1880, réédité par François Maspero en 1969, par lequel Paul Lafargue invite à remettre en question la place du travail dans nos sociétés. 

 

de Louis-Sébastien Mercier. Un roman d’anticipation publié au XVIIIe siècle mais aussi un témoignage des rêves et projections d’une génération qui a fait la Révolution française.

 

A lire ! Blog de la revue Terrain

Oyez oyez confinés et confinées! Voici venir le temps du nouveau billet!
En cette période où le monde se restreint au strict chez soi, Terrain propose de quoi s’évader, l’espace d’une lecture, vers d’autres contrées.

Dans ce billet inédit de la rubrique Muséo, Michèle Coquet nous invite à songer aux manières plurielles de matérialiser les puissances invisibles au sein d’une société d’agriculteurs du Burkina Faso. Pour ce faire l’auteure se livre à une analyse détaillée de l‘iconographie et des usages rituels des masques à lame.

Bonne lecture! 👇👇👇

https://blogterrain.hypotheses.org/15460

Rencontre ! Présentation des éditions CREAPHIS et rencontre-débat avec Anne Monjaret et Octave Debary. Librairie vocabulaire, Paris, 29 février 2020 à 18h30

LIBRAIRIE VOCABULAIRE
39 BOULEVARD DE PORT-ROYAL
75013 PARIS
01 45 35 21 95
À L’OCCASION DE LA PARUTION DU LIVRE D’ANNE MONJARET LA PIN-UP À L’ATELIER. ETHNOGRAPHIE D’UN RAPPORT DE GENRE
L’anthropologue Octave Debary, en discutant avec Anne Monjaret, interrogera
le catalogue des éditions Créaphis du point de vue des sciences sociales et des
multiples liens avec d’autres disciplines, notamment les arts visuels.


PRÉSENTATION DES ÉDITIONS CRÉAPHIS & RENCONTRE-DÉBAT AVEC ANNE MONJARET ET OCTAVE DEBARY À LA LIBRAIRIE VOCABULAIRE SAMEDI 29 FÉVRIER 2020 À 18H30

De la bête au non-humain : perspectives et controverses autour de la condition animale Sergio Dalla Bernardina (dir.)

https://books.openedition.org/cths/9741 (ouvrage numérique open access)

À la croisée de l’anthropologie, de l’histoire, de la géographie et de la sociologie, cet ouvrage donne à voir un panorama des relations entre l’animal et l’homme de l’époque médiévale à nos jours, en différents endroits du monde. Témoins de l’évolution des statuts et du mouvement des frontières ontologiques, les contributions explorent la question animale dans ses dimensions mythiques, symboliques, idéologiques, environnementales, sociales, morales et éthiques.

Parution : « Pour la cause de l’ancêtre »

L’ouvrage d’Anne-Christine Trémon Pour la cause de l’ancêtre. Relation diasporique et transformations d’un village globalisé (Shenzhen, Chine) vient de paraître.

Les habitants natifs de Fort-les-Pins ne sont plus les pauvres paysans dépendants de leurs riches parents émigrés qu’ils étaient encore il y a quelques décennies. Ce « village-dans-la-ville » devenu un quartier de Shenzhen, mégapole à la croissance fulgurante, a vu son paysage et sa population radicalement transformés en l’espace de quarante ans. La création de Shenzhen, la plus ambitieuse des Zones économiques spéciales chinoises, a été, à partir de 1979, le signal de l’ouverture de la Chine aux capitaux de l’étranger et le laboratoire des réformes économiques et sociales. Cette ouverture s’est accompagnée de reconnexions avec les émigrés et descendants d’émigrés, encouragés par les autorités chinoises à venir visiter les villages d’origine et à contribuer financièrement à leur développement.

L’ouvrage retrace l’histoire de l’émigration ainsi que les contributions financières renvoyées au village pendant près d’un siècle. Il montre quel rôle éminent a joué la diaspora, non seulement dans le développement économique du village d’origine, mais aussi dans le contournement rusé de certaines des politiques urbaines. Dans un contexte de mutations accélérées, le sens conféré à l’émigration a changé, ainsi que la relation à la diaspora. Ce livre rend compte de l’affaiblissement de cette relation, en même temps que de la persistance de liens moraux, affectifs, et symboliques, dans la Chine de l’ère des réformes et de l’ouverture.

Prenant la suite de Chinois en Polynésie française. Migration, métissage, diaspora (2010), ce livre vient compléter un diptyque sur la relation diasporique. S’appuyant sur une riche documentation historique et ethnographique, il couvre plusieurs champs de l’anthropologie : historique, économique, religieuse et des institutions.

Éditeur : Société d’ethnologie

Collection : Recherches sur la Haute Asie

Salon des écritures alternatives en sciences sociales – 10 janvier 2020, Marseille

Panoramic detail view of speakers hanging on the wall in monochrome vintage style

https://gdrecritures.hypotheses.org/

Le Salon des Écritures Alternatives en Sciences sociales (SEAS) aura lieu le vendredi 10 janvier au MUCEM.  Cet événement est une initiative du nouveau Groupement de recherche « Image, écritures transmedias et sciences sociales », réseau national de chercheurs·ses et enseignant·es-chercheurs·ses travaillant avec ces écritures.

L’ambition de ce salon est de réunir chercheur·ses en sciences sociales et professionnel·les de l’économie créative (production, diffusion, édition) afin d’échanger sur les nouveaux défis autour de ces œuvres qui occupent une place grandissante dans le champ de la recherche et dans la société.

Cette journée sera l’occasion de présenter des œuvres – films, documentaires sonores, photographies, romans graphiques, bandes dessinées et jeux-vidéos -, de proposer des tables rondes sur les enjeux de fabrication et de diffusion, de participer à des ateliers. Elle permettra notamment des retours d’expérience ou la présentation de nouveaux projets pour faciliter des partenariats. Cette année, le Salon fera un focus particulier sur l’écriture sonore.

Pour cette première édition, le Salon se tiendra en parallèle du Festival hors les murs Jean Rouch au Mucem.

Entrée libre sur inscription sur https://framaforms.org/inscription-seas-2020-1571833247 

Contact : seas@centrenorbertelias.fr

Rencontre ! Voyager dans l’invisible (éd. la Découverte) avec Charles Stépanoff, 6 novembre Librairie Millepages à Vincennes

Librairie Millepages
91,rue de Fontenay 94300 Vincennes
T : 01 43 28 04 15

www.millepages.fr

Voyager dans l’invisible, Techniques chamaniques de l’imagination Charles STÉPANOFF

Le chamane est un individu capable, d’une façon mystérieuse pour nous, de voyager en esprit, de se percevoir simultanément dans deux espaces, l’un visible, l’autre virtuel, et de les mettre en connexion. Ce type de voyage mental joue un rôle clé pour établir des liens avec les êtres non humains qui peuplent l’environnement.
Les chamanes ne gardent pas pour eux seuls l’expérience du voyage en esprit : ils la partagent avec un malade, une famille, parfois une vaste communauté de parents et de voisins. Les participants au rituel vivent tous ensemble cette odyssée à travers un espace virtuel. De génération en génération, les sociétés à chamanes se sont transmis comme un précieux patrimoine des trésors d’images hautes en couleur, mais en grande partie invisibles.
Ce livre est le fruit d’enquêtes de terrain et reprend l’ample littérature ethnographique décrivant les traditions autochtones du nord de l’Eurasie et de l’Amérique. Au travers de récits pleins de vie, il rend compte de l’immense contribution à l’imaginaire humain des différentes technologies cognitives des chamanes. Les civilisations de l’invisible bâties par les peuples du Nord, encore puissantes à l’aube du XXe siècle, n’ont pas résisté longtemps à l’entreprise d’éradication méthodique menée par le pouvoir colonial des États modernes, qu’il s’agisse de l’URSS, des États-Unis ou du Canada. Ce livre nous permet enfin de les appréhender dans toute leur richesse.
https://www.editionsladecouverte.fr/catalogue/index-Voyager_dans_l_invisible-9782359251586.html

 

Liste de lecture de la revue Terrain : 22 numéros offerts !

Pour en savoir plus :  https://mailchi.mp/cnrs/terrain-sort-22-nouveaux-numros-dun-coup?e=8d5a5d81e5

Pour remettre en lumière les meilleurs articles parus dans la revue depuis sa crééation en 1983, nous avons composé ces listes de lecture transversales. Elles sont faites pour tirer le meilleur parti du savoir des ethnologues. Grâce à elles vous apprendrez à ensorceler, draguer, changer de vie, devenir un bon chef, planer… et même à (ne pas) devenir ethnologue. 

Adrià Fruitós en signe les illustrations.

Étranges étrangers

Les articles ensorcelants

Notre galerie de portraits

Les articles pour être un bon chef

Mission du Patrimoine ethnologique : la position du missionnaire

Les articles pour revenir aux sources

Et bien d’autres listes à découvrir !

Rencontres ! Festival des sciences sociales Marseille 25-29 septembre 2019

Près de 50 manifestations, tables-rondes, films, spectacles & performances, balades, expositions… pour penser, débattre avec les sciences sociales et leurs outils, pour rencontrer des chercheurs, des écrivains, des artistes, qui s’efforcent de penser la nature autrement.
Tout public – Entièrement Gratuit* (* sauf films à la Baleine et solo théâtral à Montevideo)

https://www.allez-savoir.fr/