Archives de catégorie : Rencontres

Engagements interdisciplinaires et questions spatiales : plaisirs et déplaisirs, instrumentalisations et (fausses) bonnes idées. Webinaire de l’Association des anthropologues. 26 mars 11h-13h

Séance en ligne, à suivre sur le lien suivant :  https://unipd.zoom.us/j/82234261783?pwd=VkVENSs3SDhwcytLUUhBMTJQMzFXQT09

Meeting ID : 822 3426 1783.    Passcode : 614696

 
Cette séance se penche sur la fabrication d’espaces, de lieux et des cultures et entend explorer la polysémie de ces mots autour de « questions spatiales » qui viennent titiller et perturber de l’intérieur cette anthropologie qui nous est chère. Il sera question à la fois d’espaces interdisciplinaires, ou encore de transformations culturelles, mais en mettant en garde contre le risque de produire des regards altérisants et exotiques.
 
Comment l’anthropologie, les sciences sociales et les démarches culturelles renseignent sur les questions d’espaces et leurs politiques et, en retour, comment les disciplines qui font de l’espace leur objet central interrogent l’anthropologie et les arts ? Comment à partir d’un lieu spécifique, par exemple une école d’architecture, l’interdisciplinarité se fabrique-t-elle à travers des formes de co-production en actes, entre espaces, lieux et sujets, groupes ou institutions ? Comment la ville et l’urbain se trouvent à être matière plastique pour des engagements, des oppositions ou encore des compromis pour changer des espaces en prétextant une « culture » ? Les exemples présentés nous invitent à nous interroger sur le sens du mot « engagement » mis en avant par plusieurs acteur.e.s et auteur.e.s. Ces retours réflexifs et critique sur des projets urbains et sur des positions disciplinaires permettent d’éclairer de l’intérieur les processus actuels de transformations des villes.

Prenant prétexte de la parution récente de deux ouvrages traitant de ces questions, ce sont ces points qui seront présentés et débattus lors de ce séminaire de l’AFA. Interviendrons pour l’anthropologie Catherine Deschamps et Barbara Morovich, en dialogue avec d’autres auteur.e.s des ouvrages, issus de champs disciplinaires multiples.

La LPR va-t-elle accélérer la transformation du métier d’enseignant-chercheur ? Webinaire, 11 mars 2021, 11h

En écho au numéro 207 de la Revue française de pédagogie consacré à la LPPR (voir https://journals.openedition.org/rfp/9121), la revue organise le jeudi 11 mars 2021 à 11h, en partenariat avec les Editions de l’ENS, l’agence de presse AEF et le magazine The Conversation, un Webinaire intitulé : « La LPR va-t-elle accélérer la transformation du métier d’enseignant-chercheur ?« .

Trois auteurs ayant contribué au numéro interviendront dans un débat animé par des journalistes de l’AEF :

– Emmanuelle Picard, maîtresse de conférences en histoire contemporaine à l’ENS de Lyon,

– Hugo Harari-Kermadec, maître de conférences en économie à l’ENS Paris-Saclay

– François Vatin, professeur de sociologie à l’université Paris-Nanterre.

Vous trouverez une annonce plus détaillée à cette adresse : https://www.aefinfo.fr/depeche/647187

Voici également le lien d’inscription Livestorm à ce Webinaire : https://app.livestorm.co/groupe-aef-info/la-lpr-va-t-elle-accelerer-la-transformation-du-metier-denseignant-chercheur

A voir à écouter ! polyphonies dans la culture polynésienne au Bistrot des ethnologues du 9 au 16 mars

Le Bistrot des ethnologues vous proposera le mardi 16 mars, une séance un peu particulière. Cette conférence, consacrée à la place des polyphonies dans la culture polynésienne se déroulera en 2 temps :
  • Du 9 au 16 mars vous pourrez découvrir en accès libre le film documentaire « Tarava tahiti » réalisé par Anne Marcellini, professeure en sociologue (Universités de

Continuer la lecture

Ethnologues et anthropologues sur Kôdo, Plateforme de diffusion des savoirs académiques

https://www.youtube.com/channel/UCsUHacmN2rUVs6gbRvoDmog
 
 
« Nous sommes deux soeurs bretonnes, Marie et Deborah! En novembre, nous avons lancé Kôdo, une plateforme de diffusion et de valorisation des savoirs académiques. Nous proposons des podcasts et vidéos pour prolonger l’expérience des conférences universitaires! Nous avons mis à l’honneur quatre chercheuses de l’EHESS et du CNRS depuis notre lancement!
Découvrez Katiana Le Mentec, anthropologue de la Chine et spécialiste des catastrophes, Sophie Houdart qui s’intéresse particulièrement au Japon et aux répercussions de Fukushima et enfin Clara Barbenès, qui nous a parlé de l’évènement Katrina face au libéralisme économique! Des récits passionnants qui nous aident à mieux appréhender la crise que nous traversons!
Voici la vidéo teaser du podcast de Sophie Houdart, on espère que ça vous plaira! »
 

Anthropologie d’une pandémie : séminaire de l’Association française des anthropologues. En ligne ! 12 janvier 2021

 
Séance du mardi 12 janvier 2021 de 14h à 16h
 
Séance en ligne à suivre sur le lien suivant:

Meeting ID: 822 3426 1783

 
Anthropologie d’une pandémie
 
 
Argument
Cet ouvrage part de l’hypothèse que les anthropologues, en mobilisant la spécificité de leur regard, de leurs liens au terrain, de leurs pratiques d’observation concrète et de leur implication dans des réseaux sociaux locaux, familiaux, professionnels, associatifs et politiques, peuvent apporter des analyses originales de la conjoncture exceptionnelle créée par la pandémie de Covid-19. En repensant leurs méthodologies, des anthropologues restituent ici des cohérences singulières, individuelles et collectives et ouvrent des perspectives comparatives et transversales inédites. Quelles sont les figures de l’État, thérapeute et punitif, protecteur et oppresseur qui émergent de la crise sanitaire et économique ? quelles logiques subjectives engendrent-elles ? la Roumanie, l’Algérie, le Cameroun, le Soudan, la Colombie, la Chine, la France, l’Italie ont été retenus ici comme des cas exemplaires des brouillages, des contradictions et des catalysations en œuvre. 
 
 

Rencontre ! Bistrot des ethnologues en visio 1ier décembre 20h

https://www.ethnobistro.fr/2020/10/mardi-1er-decembre-2020/

Sergio Dalla Bernardina

“Faut qu’ça saigne ! Écologie, religion et sacrifice.”

Spécialiste des perceptions et des représentations du milieu naturel ainsi que des rapports de l’humain à l’animal, Sergio Dalla Bernardina est professeur d’ethnologie à l’université de Bretagne-Occidentale. Directeur du LACI au sein de l’Institut interdisciplinaire d’anthropologie du contemporain, il dirige à l’EHESS le séminaire « De l’humain animalisé au vivant humanisé ».

« Le boucher porte un grand tablier blanc, qui lui confère un air solennel. La tête de chamois empaillée et le crucifix ont sans doute toujours été là, mais je les remarque pour la première fois. Je crois avoir déjà aperçu le trophée ; en revanche, ce qui m’a échappé, et qui soudainement attire mon attention, c’est le crucifix accroché un peu plus loin, sur la même paroi. Le boucher, le crucifix à sa gauche et le trophée à sa droite forment une sorte de triangle, délimité, en bas, par l’étalage des viandes. Au début, je trouve cet agencement un peu osé, presque blasphématoire. Puis, sorti de la boutique, je commence à me dire que tout cela a peut-être un sens… »

Peut-on comparer un trophée de chasse à un crucifix ? Et le bœuf malmené avant l’abattage à une victime émissaire ? Et les dévorations perpétrées par les ours et les loups à des immolations ? Ce n’est pas très sérieux, nous prévient Sergio Dalla Bernardina, tout en nous invitant à jouer le jeu. Quel sens prend alors notre rapport au

 

Continuer la lecture

Rencontre ! Avec Pierre Déléage autour de son ouvrage « Figures de l’anthropologue en écrivain de science fiction » (Paris, musée du quai Branly, dimanche 11 octobre)

Dimanche 11 octobre à 16h au salon de lecture Jacques Kerchache (musée du quai Branly – Jacques Chirac) est programmée une rencontre autour du dernier ouvrage de Pierre Déléage (anthropologue et chargé de recherche CNRS au Laboratoire d’anthropologie sociale) L’autre-mental. Figures de l’anthropologue en écrivain de science fiction (Editions La Découverte, 2020).
L’événement est gratuit et l’ouvrage sera proposé à la vente à l’issue de la rencontre.
 
Les anthropologues et les écrivains de science-fiction ne poursuivent-ils pas au fond une même quête, celle de l’altérité radicale ? Certes, tandis que les seconds recourent à la fiction pour

Continuer la lecture

Rencontre ! Les objets et leurs usages au théâtre le Mouffetard (Paris) 10 octobre 2020

Samedi 10 octobre à 15h
Rencontre avec Octave Debary, anthropologue
De la poubelle à l’usine, des marchés de vide-greniers aux puces, du théâtre d’objets au mémorial, du patrimoine au musée et à l’objet comme reste, Octave Debary interrogera le pouvoir de faire différents usages des objets qui nous entourent. Créaphis éditions

Octave Debary est anthropologue, professeur à l’université de Paris-Descartes, chercheur au centre d’anthropologie culturelle du Canthel (Sorbonne Paris Cité) et chercheur associé au IIAC-LAHIC (EHESS / CNRS). Il est également professeur associé  à l’Université de Neuchâtel (Suisse).

Entrée libre sur réservation ici

Informations :
01 84 79 44 44 / contact@lemouffetard.com

Le Mouffetard – Théâtre des arts de la marionnette
73 rue Mouffetard 75005 Paris

Rencontres ! Programme du Let Know café, Institut de recherche anthropologique sur le soin et l’accès aux soins

Les Éditions, nouvelle parution ! Bribes de soins : Expériences, socialisations, méthodologies universitaires. Les formations 2020-2021 : part belle à l’expérience !  http://letknowcafe.org/les-formations

Les rencontres à venir

Vendredi 25 septembre 2020 – Apéro de rentrée !
 
Vendredi 9 octobre 2020 – La République : soin et anarchie
Première rencontre de l’année autour du thème de la politique de soin. Christian Laval, sociologue, introduira le propos ! Qu’est-ce que l’anarchisme en politique? À quel endroit les valeurs de l’anarchisme sont-elles mises en pratique ? Et quels sont les éclairages possibles par rapport au soin ? Peut-on se passer de l’État pour soigner ? Ni Dieu ni maître ? En plein dans l’actualité !
Vendredi 6 novembre 2020 – La méthode à Let-Know Café, entre science et expérience
 

Continuer la lecture

Refonder l’université – 25-26 septembre 2020

Initié le 20 mars dernier au début du confinement, l’appel « Refonder l’Université et la Recherche pour retrouver prise sur le monde et nos vies« , signé par 7.300 personnes, appelait à des assises de la refondation universitaire 6 mois après. Nous avons finalement retenu la date du 25-26 septembre, sans savoir à l’époque qu’elle coïnciderait avec l’examen par l’Assemblée Nationale de la loi de programmation pour la recherche, à laquelle il s’agit d’opposer un contre-horizon à défendre et à promouvoir dans les mois et les années à venir.

Nous avons reçu de nombreuses propositions d’interventions de votre part, que nous

Continuer la lecture

Travaux des chercheurs du centre Norbert Elias en lien avec la crise sanitaire

 

Le Centre Norbert Elias pendant le confinement et le déconfinement

Francesca Sirna and Simeng Wang
European and non-European health workers in France during the COVID-19 pandemic: engagement in the disease control and in the French health system’s reorganization
European Sociological Association, RN16 (Sociology of Health and Illness) Newsletter n.11, Special issue, The challenges of COVID-19: global health and inequality, July 2020

Laure Marchis-Mouren
Quand mon village fait l’expérience de l’épidémie (2) : le Gard
Carnet de l’EHESS, 22 juin 2020

Continuer la lecture

Rendre compte des subtilités des discours. Entretien avec Pierre Déléage, revue Ballast

https://www.revue-ballast.fr/pierre-deleage-si-lanthropologie-a-une-vertu-cest-sa-mefiance-vis-a-vis-de-luniversalite-des-lois/

Entretien du 4 juin 2020

Sous les voix dominantes de l’anthropologie, certaines dissonent, et à raison. Celle de Pierre Déléage en fait partie. Américaniste, spécialiste du chamanisme des Sharanahua du Pérou, il alterne depuis une dizaine d’années les ouvrages sur l’invention et la stabilisation d’une écriture, la traduction des traditions orales autochtones ou, désormais, la fabrique des théories et du savoir anthropologiques. Son dernier ouvrage, L’Autre-mental, exhume « une lignée souterraine d’anthropologues » et la met en regard avec des écrivains de science-fiction. Une façon de susciter l’invention au sein d’une discipline qui tend trop souvent, à ses yeux, à dissimuler les êtres et les peuples qu’elle questionne.

Lire la suite : https://www.revue-ballast.fr/pierre-deleage-si-lanthropologie-a-une-vertu-cest-sa-mefiance-vis-a-vis-de-luniversalite-des-lois/

Bistrot des ethnologues avec Chadia Arab sur le travail saisonnier agricole Mardi 26 mai 2020 en ligne

Pour assister à cette conférence déconfinée, il vous suffira de vous connecter le mardi 26 mai, à partir de 19h30, sur le lien suivant : https://us02web.zoom.us/j/83941087097?pwd=eHlia3lMQmYvd0pIcGdCMUNhUGZUUT09

Puis, mentionner l’identifiant de la conférence : 839 4108 7097   Et le mot de passe : 915443

Une rediffusion sera programmée dans le cadre de l’émission “Allez savoir !” sur RPH (https://www.rphfm.org/tous-les-programmes/allez-savoir/)

Nous vous communiquerons la date de la rediffusion de cette séance ultérieurement.

L’ouvrage : À la fin des années 2000, des milliers de Marocaines sont parties travailler à la cueillette des fraises dans la province de Huelva, en Espagne. Recrutées directement au Maroc par des contrats saisonniers, ces “Dames de fraises” sont choisies pour la précarité de leur situation et parce qu’elles laissent des enfants qui les contraindront à revenir.

Chadia Arab, géographe et chercheuse au CNRS, analyse les rouages de ce programme de migration circulaire, pensé pour répondre aux besoins de main-d’œuvre et réguler les flux migratoires entre le Maroc et l’Union européenne, mais dont les femmes sont les grandes oubliées.

Chadia Arab, Dames de fraises, doigts de fée. Les invisibles de la migration saisonnière marocaine en Espagne, En toutes lettres, Casablanca, 2018, 188 pages, 978-9954987902 – 75 DH, 15 euros.

Rencontre ! Présentation des éditions CREAPHIS et rencontre-débat avec Anne Monjaret et Octave Debary. Librairie vocabulaire, Paris, 29 février 2020 à 18h30

LIBRAIRIE VOCABULAIRE
39 BOULEVARD DE PORT-ROYAL
75013 PARIS
01 45 35 21 95
À L’OCCASION DE LA PARUTION DU LIVRE D’ANNE MONJARET LA PIN-UP À L’ATELIER. ETHNOGRAPHIE D’UN RAPPORT DE GENRE
L’anthropologue Octave Debary, en discutant avec Anne Monjaret, interrogera
le catalogue des éditions Créaphis du point de vue des sciences sociales et des
multiples liens avec d’autres disciplines, notamment les arts visuels.


PRÉSENTATION DES ÉDITIONS CRÉAPHIS & RENCONTRE-DÉBAT AVEC ANNE MONJARET ET OCTAVE DEBARY À LA LIBRAIRIE VOCABULAIRE SAMEDI 29 FÉVRIER 2020 À 18H30

Universités buissonnières

Université populaire à Toulouse et gazette

 
 
 
Tout cela est le résultat d’un travail collectif pédagogique, scientifique, engagé et enthousiaste qui a vocation à être diffusé très largement. Merci donc de nous aider à la diffusion de la gazette et du programme de l’université populaire. 
 

Université populaire de Paris Descartes 
Journée « université ouverte » à l’université de Lorraine (Nancy, Metz)
Séminaire alternatifs au bar commun

Jeudi 13 février – Journée « Université Ouverte »

On arrête tout, on réfléchit, on s’organise!

Différents campus, différents programmes

Continuer la lecture