Archives de catégorie : Arts & Sciences

A voir ! 4 films, 4 expériences de médiations scientifiques au Laos (Canal U- IRD)

DE LA CRISE A LA MEDIATION SCIENTIFIQUE CIRCULATIONS DES SAVOIRS AU LAOS.Conférence confinée pour le réseau AMADES Anthropologie Appliquée au Développement et à la Santé. P. Hancart Petitet 26 Mai 2020

Alternant entretien filmé et extraits vidéos des productions médiatiques et artistiques, l’objectif de cette conférence confinée est de présenter la généalogie et les modalités de mes expériences de médiations scientifiques au Laos. 

https://www.canal-u.tv/video/ird/de_la_crise_a_la_mediation_scientifique_circulations_des_savoirs_au_laos.56291

MIGRATIONS. PEOPLE AND KNOWLEDGE ON THE MOVE. THE « MAKING-OF » A COLLABORATIVE RESEARCH IN LAO PDR.Film documentaire. Peter LIVERMOORE, Pascale HANCART PETITET, Souvanxay PHETCHANPHENG 20 min – Version Française – (disponible en Français, anglais, Lao)

 Ce film vise à documenter les étapes et les enjeux de la mise en œuvre du programme de recherche intitulé « Migration, Mobilities and HIV/STI Vulnerabilities. An Interdisciplinary & Community Based Participatory Research In Laos » (IRD- Croix Rouge Française- Expertise France). Il retrace l’expérience du projet de recherche en accordant une attention particulière aux conditions spécifiques de la mobilité des connaissances au-delà des frontières sociales et culturelles et aux rencontres entre développement et recherche scientifique.

https://www.canal-u.tv/video/ird/migrations_people_and_knowledge_on_the_move_the_making_of_a_collaborative_research_in_lao_pdr.56313

LIVE WITH IT” Performance par la compagnie LES BÊTES SUR LA LUNE et FANGLAO) – 2020

Live with It, est une performance mêlant danse et théâtre co-construite avec Thiane Khamvongsa et filmée par Peter Livermoore. La troupe a travaillé à partir d’entretiens ethnographiques collectés dans le cadre d’une autre sous étude du projet Migrations, conduite par des représentant.e.s des associations de personnes VVIH au Laos que nous avons formé.e.s à la pratique de la recherche. Chaque danseur a créer la « danse » de son personnage, a « mis en corps » ce que la personne a « mit en mots », afin de pouvoir exprimer la vulnérabilité des corps, par le geste, la danse, la voix, la musique.

 https://www.canal-u.tv/video/ird/vivre_avec_live_with_it_performance_par_la_compagnie_les_betes_sur_la_lune_et_fanglao_2020.56315

MIGRATIONS LA SCIENCE EN SCÈNE, par la TROUPE HOFF’ du lycée Français International de Vientiane, Josué Hoffet – 2019

Cette pièce a été co-construite avec Sarah Muller et les élèves de l’atelier théâtre du lycée et filmée par Peter Livermoore. Sur la base d’un travail d’improvisations théâtrales, les acteurs et les actrices ont mis en scène des données d’entretiens collectées dans le cadre d’une des sous études du projet « Migrations… ». Les scènes donnent à voir en filigrane la construction et la légitimation des rapports de domination sociale et sexuelle que ces jeunes femmes tendent à reconfigurer.

https://www.canal-u.tv/video/ird/migrations_la_science_en_scene_par_la_troupe_hoff_du_lycee_francais_international_de_vientiane_josue_hoffet_2019.56317

A voir ! Documentaire Chez Narcisse, Un bistrot de village et un haut-lieu de la culture punk au sud des Vosges

Documentaire Chez Narcisse, s’appuie sur un travail de recherche ethnographique mené en ce lieu depuis plus de deux ans.

Ce film est co-écrit par Audrey Tuaillon Demésy et Hélène Michel-Béchet, réalisé par Hélène Michel-Béchet et produit par Sancho & Co.

https://www.sanchoetcompagnie.fr/film/chez-narcisse/

Il sera diffusé sur ViàVosges le dimanche 21 juin à 17h (et plus tard dans la soirée) et sera également visible en direct ici : https://www.viavosges.tv/Direct.html

En voici le résumé : 

Un bistrot de village et un haut-lieu de la culture punk !
Au Val d’Ajol, petit village au sud des Vosges, existe depuis plus d’un siècle un bistrot tenu successivement par cinq générations de la même famille. Au fond de la cour, un ancien cinéma

Continuer la lecture

A lire ! Les enjeux de l’institutionnalisation des savoirs musicaux

https://journals.openedition.org/rac/4007

Le dossier se penche sur l’institutionnalisation des savoirs musicaux (reconnaissance et formalisation via l’établissement de structures publiques et privées chargées de leur promotion, diffusion ou transmission). Il questionne ce que l’institution fait aux pratiques et savoirs musicaux et ce que l’institutionnalisation révèle des pratiques musicales et des mutations des sociétés qui les façonnent. Il identifie des dynamiques communes d’institutionnalisation autant que des particularités régionales, liées aux configurations socio-politiques.

Continuer la lecture

Rendre compte des subtilités des discours. Entretien avec Pierre Déléage, revue Ballast

https://www.revue-ballast.fr/pierre-deleage-si-lanthropologie-a-une-vertu-cest-sa-mefiance-vis-a-vis-de-luniversalite-des-lois/

Entretien du 4 juin 2020

Sous les voix dominantes de l’anthropologie, certaines dissonent, et à raison. Celle de Pierre Déléage en fait partie. Américaniste, spécialiste du chamanisme des Sharanahua du Pérou, il alterne depuis une dizaine d’années les ouvrages sur l’invention et la stabilisation d’une écriture, la traduction des traditions orales autochtones ou, désormais, la fabrique des théories et du savoir anthropologiques. Son dernier ouvrage, L’Autre-mental, exhume « une lignée souterraine d’anthropologues » et la met en regard avec des écrivains de science-fiction. Une façon de susciter l’invention au sein d’une discipline qui tend trop souvent, à ses yeux, à dissimuler les êtres et les peuples qu’elle questionne.

Lire la suite : https://www.revue-ballast.fr/pierre-deleage-si-lanthropologie-a-une-vertu-cest-sa-mefiance-vis-a-vis-de-luniversalite-des-lois/

Festival altérités 2020. La nature des hommes

http://www.festivalalterites.com/

Éditorial 2020

Chaque année, le festival de cinéma et d’ethnographie Altérités ouvre des horizons peu explorés, une diversité des façons de penser et de se représenter le monde. Pour cette quatrième édition, le festival aborde une question fondamentale, celle de la relation entre l’Homme et son environnement naturel. Ce qui nous relie aux animaux, aux plantes, à la terre, à la mer, aux paysages est interrogé à travers dix films et vingt-quatre rencontres avec des ethnologues, des sociologues, des géographes, des artistes, des témoins… Continuer la lecture

En ligne ! Émotions patrimoniales, catalogue numérique de l’exposition

catalogue numérique de l’exposition Émotions patrimoniales, qui avait été présentée du 18 mai 2019 au 5 janvier 2020 au Parc et musée d’archéologie de Neuchâtel.

https://latenium.ch/presse-et-archives/archives-dexpositions/emotions-patrimoniales/

« En invitant le visiteur à la découverte des multiples formes d’attachements qui nous lient aux monuments et aux vestiges du passé, Émotions patrimoniales révélait le rôle Continuer la lecture

Festival « Allez Savoir » à Marseille – Appel à proposition 2020

L’EHESS et la Ville de Marseille vous donnent à nouveau rendez-vous avec les sciences sociales pour une deuxième édition d’Allez Savoir en 2020 !

Les dates

Date clôture appel à propositions : 31 janvier 2020
Festival : Du mercredi 23 septembre au dimanche 27 septembre 2020

Les candidates et les candidats devront déposer les propositions dont ils seront porteurs via le formulaire en ligne désormais accessible : https://www.ehess.fr/fr/festival-allez-savoir-appel-proposition-2020

Pour toute demande d’information : festival@ehess.fr

Thème 2020 : Migrer

Pour l’édition #2 d’Allez Savoir, le comité éditorial, présidé par Alain Delissen et Judith Scheele, pilotera une programmation, ouverte aux propositions, autour du thème Migrer. L’histoire de la vie sur terre est une histoire de migrations. Ces migrations – vers le proche ou le lointain, temporaires, permanentes, circulaires, pendulaires, régulières, volontaires, ou non – ont fait le monde tel qu’il est aujourd’hui, le monde des humains autant que des non-humains : notre écosystème, nos langues, nos cultures, nos politiques. Or, nous vivons dans un monde où le terme « migration » vient le plus souvent accompagné de l’idée de problème, de risque voire de menace, et où l’enracinement, les nationalités et les frontières tendent à être essentialisés et à servir de référents principaux dans notre manière de lire et de comprendre le monde. Que se passerait-il si nous changions de perspective ?

Salon des écritures alternatives en sciences sociales – 10 janvier 2020, Marseille

Panoramic detail view of speakers hanging on the wall in monochrome vintage style

https://gdrecritures.hypotheses.org/

Le Salon des Écritures Alternatives en Sciences sociales (SEAS) aura lieu le vendredi 10 janvier au MUCEM.  Cet événement est une initiative du nouveau Groupement de recherche « Image, écritures transmedias et sciences sociales », réseau national de chercheurs·ses et enseignant·es-chercheurs·ses travaillant avec ces écritures.

L’ambition de ce salon est de réunir chercheur·ses en sciences sociales et professionnel·les de l’économie créative (production, diffusion, édition) afin d’échanger sur les nouveaux défis autour de ces œuvres qui occupent une place grandissante dans le champ de la recherche et dans la société.

Cette journée sera l’occasion de présenter des œuvres – films, documentaires sonores, photographies, romans graphiques, bandes dessinées et jeux-vidéos -, de proposer des tables rondes sur les enjeux de fabrication et de diffusion, de participer à des ateliers. Elle permettra notamment des retours d’expérience ou la présentation de nouveaux projets pour faciliter des partenariats. Cette année, le Salon fera un focus particulier sur l’écriture sonore.

Pour cette première édition, le Salon se tiendra en parallèle du Festival hors les murs Jean Rouch au Mucem.

Entrée libre sur inscription sur https://framaforms.org/inscription-seas-2020-1571833247 

Contact : seas@centrenorbertelias.fr

Rencontre ! Semaine de la recherche au musée du quai Branly (Paris 25-27 septembre 2019)

Cette rencontre est organisée dans le cadre de la Semaine de la Recherche. Pendant 3 jours, du 25 au 27 septembre 2019, le musée du quai Branly – Jacques Chirac met en avant les travaux de jeunes chercheurs en sciences humaines, soutenus par le Département de la Recherche et de l’Enseignement et la Fondation Martine Aublet :

– Rencontre au salon de lecture Jacques Kerchache, mercredi 25 septembre, 17h

– Rencontre des boursiers de la fondation Martine Aublet, jeudi 26 septembre

– Journée d’étude « Faire collection aujourd’hui », organisée par les post- doctorants 2018-2019, vendredi 27 septembre

Rencontres ! Festival des sciences sociales Marseille 25-29 septembre 2019

Près de 50 manifestations, tables-rondes, films, spectacles & performances, balades, expositions… pour penser, débattre avec les sciences sociales et leurs outils, pour rencontrer des chercheurs, des écrivains, des artistes, qui s’efforcent de penser la nature autrement.
Tout public – Entièrement Gratuit* (* sauf films à la Baleine et solo théâtral à Montevideo)

https://www.allez-savoir.fr/

 

Exposition / Rencontres ! Des déchets et des hommes : la mise en image du rebut. 16-23 juin à La Villette, Paris

Retrouvez nous tous les soirs de la semaine à partir de 18h30 pour débattre autour l’exposition itinérante La mise en image du rebut réalisée par les chercheurs du réseau Sociétés, Urbaines et Déchets. 

PROGRAMMATION : PERSPECTIVES PUBLIQUES

15 & 16 juin : ateliers enfants sur la récupération avec Emmaüs.

Lundi 17 juin à 18h30 : inauguration et visites guidées de « La Mise en Images du Rebut » par le Réseau SUD avec Bénédicte Florin et Claudia Cirelli (Citeres – Université de Tours) Pascal Garret (SUD, POLAU) et Rémi de Bercegol (CNRS, PRODIG)

Mardi 18 juin à 18h30 :« Faire la ferraille » avec Pascal Garret (SUD, POLAU) et réflexions de Abou Ndiaye sur la mécanique de rue en France (ARESS, MSH).

Mercredi 19 juin à 18h30 : « Mais où voyagent nos déchets ? » avec Yann-Philippe Tastevin (CNRS), Pham Thi Thanh Huong (PRX, Université d’architecture d’Hanoi) et Phuong Nguyen Minh (ARTS, IRD).

Jeudi 20 juin à 18h30 : « Perspectives Indiennes » avec projection du documentaire « Les marais de Calcutta » de Joy Banerjee (2018, 21 min) suivie d’extraits du documentaire de Gina Giuzy « City of waste » avec Rémi de Bercegol (CNRS), Christine Ithurbide (CEIAS) et Gauthier Kohler (AFD)

Vendredi 21 juin à 18h30 : faites de la musique, pas des déchets !

22 Juin à 15h30: ateliers enfants sur la récupération avec l’association « Changer par l’assiette » (CPA) suivi d’un débat à 18h00 sur « gaspillage alimentaire en question : enjeux et initiatives francilienne » avec CPA et la régie de quartier de Pierrefitte-sur-Seine

Festival international des arts et des sciences de la société : 19 au 22 juin à Marseille et Aix-en-Provence

Entrée libre –
Informations sur notre site web : www.festivaljeudeloie.fr

Aix-Marseille Université lance en 2019 la première édition d’un Festival international des arts
et des sciences de la société qui souhaite être un lieu d’échanges entre des universitaires
et étudiants de c es disciplines académiques, des artistes et d’un large public.
Ce festival est conduit en partenariat avec les acteurs institutionnels nationaux et régionaux,
culturels et médias.

Édito
Pourquoi le Jeu de l’oie ? Le Jeu de l’oie, inventé à la fin du XVI e siècle, maintes fois reproduit et adapté aux événements de l’histoire, appartient à un patrimoine partagé.
Le hasard y règne en maître car les dés et les aléas déterminent la marche des pièces. Son tracé en forme de spirale rappelle le labyrinthe à parcourir pour arriver métaphoriquement à la connaissance de soi et des autres. Ce festival, attaché à comprendre le jeu social et le monde, s’y réfère comme une nouvelle métamorphose.

Projection : Trash Rebelle (à Nanterre)

Mardi 07 Mai 2019 15:30 – 17:00 amphi du bâtiment Max Weber, Université Paris Nanterre

Trash Rebelle aff

Le film :

En Italie, le mouvement Trash Rebelle est une nouvelle forme de militantisme et de résistance au consumérisme culturel que le personnage de Spartaco Braciola, activiste et animateur de soirées musicales, incarne avec humour, détermination et sarcasme.

La réalisatrice:
Formée en anthropologie sociale en Italie, Sara Porqueddu (Italie,1992) a poursuivi ses études en France, d’abord en ethnomusicologie puis en anthropologie visuelle à l’Université Paris Nanterre, avec l’envie de travailler sur des questions liées aux performances musicales.

Séance animée par Victor A. Stoichita (Lesc-Crem)