Archives de catégorie : Associations

Urgent Recrutement ! Niveau licence -Master pour ethnologues en herbe à Paris

Basée à Paris, l’association Ethnologues en herbe recherche 2 intervenant.e.s (licence ou master d’ethnologie ou d’anthropologie) pour animer des ateliers TAP (Temps d’activités périscolaires) dans les écoles primaires les vendredis entre 15h et 16h30 (ateliers dans les 19ème ou 20ème arrondissements). 

Ces ateliers portent sur deux thèmes: la découverte de l’ethnologie ou la découverte des villes
Ils ont lieu pendant toute l’année scolaire qui commence la semaine du 2 septembre (avec une réunion de pré-rentrée le vendredi 30 août).
Si vous êtes intéressés, vous pouvez nous contacter sur cette page ou par mail (info@ethnoclic.net/salome.delmotte@ethnologues-en-herbe.fr)

Conférence-débat : Comment et pourquoi intégrer l’approche anthropologique aux projets de développement ou au monde associatif ?

23 avril 2019 ✽ MMSH – 5 Rue du Château de l’Horloge, 13 090 Aix-en-Provence

13h30-14h : Accueil des participants
14h-16h : Interventions et questions

14h. Présentation de l’anthropologie appliquée : Laurent-Sébastien Fournier, Jacky Bouju, Philippe Lavigne-Delvigne, Juliette Sendra

14h55. L’expérience des opérateurs et les facteurs socio-culturels dans le développement international : Ghislaine Boyer, Chargée de projets et Assistante de direction de SOS Méditerranée à Marseille

15h20 L’expérience des opérateurs et les facteurs socio-culturels dans le monde
associatif français :
Ethno art, le Tamis

16h-17h : Temps d’échange informel autour d’une collation




Urgent – “Ethnologues en herbe” recrute des intervenants

L’association “Ethnologues en herbe”, basée à Paris, cherche des intervenants pour animer des ateliers d’ethnologie dans les classes à partir du 1er septembre 2017. Les ateliers se déroulent sur cinq arrondissements à Paris et nécessitent un engagement minimal de 1h30 par semaine sur toute l’année scolaire, le mardi et/ou le vendredi entre 15h et 16h30. Les réunions des équipes pour la formation aux protocoles d’animation auront lieu fin août. D’autres actions de l’association, mises en place à la rentrée, essentiellement à Paris et dans la Région Ile de France, nécessiteront d’autres recrutements. Le niveau requis est la troisième année de licence ou master d’ethnologie ou d’anthropologie. Pour toute information complémentaire, contacter : info@ethnoclic.net

Fonds croix-rouge française APPEL A BOURSES POST-DOCTORALES ET A PROJETS 2016

The?me ge?ne?ral : Re?alite?s et perspectives de la transition humanitaire dans les pays be?ne?ficiaires de l’aide internationale La transition humanitaire se caracte?rise par la redistribution des ro?les aussi bien sur le plan politique qu’ope?rationnel: la formulation de nouvelles re?gles de fonctionnement et l’e?tablissement d’interactions multiples (entre bailleurs, organisations de solidarite? internationale, secteur prive?, socie?te?s civiles, institutions supranationales, me?dias et donateurs). Comment se de?clinent ces diffe?rents processus et me?canismes au niveau local ? Comment s’organise le transfert d’activite?s?Avec quels acteurs et selon quelles normes – transmises, impose?es ou approprie?es? Dans ce contexte, comment transmettre les savoirs the?oriques et pratiques, et quels moyens sont ne?cessaires pour faire e?voluer les me?tiers du champ humanitaire, caritatif, sanitaire et social voue?s a? accompagner la dynamique en cours ? Finalement, cette nouvelle donne humanitaire est au cœur de relations sociales ou? la dimension e?thique s’impose de fac?on centrale. Entre codes locaux et me?canismes d’appropriation d’une e?thique globalise?e, peut-on parler d’une e?thique universelle ? Comment formuler ces principes et les appliquer au champ humanitaire ou social ? De tels questionnements exigent au pre?alable de mieux connaitre les acteurs locaux, de mieux comprendre les nouvelles modalite?s d’intervention locale entre secteur social et humanitaire et, enfin, de mieux anticiper l’e?volution des me?tiers de l’humanitaire. Les principes e?thiques applique?s a? l’humanitaire (notamment le principe d’autonomie) peuvent fournir le fil conducteur entre ces diffe?rentes the?matiques et, finalement, constituer un guide pour toute action ou politique humanitaire « ici et la?-bas ». Ainsi, le the?me ge?ne?ral pourra e?tre traite? globalement ou sous l’un des aspects suivants : – Compre?hension du tissu humanitaire local : configurations et dynamiques – Action humanitaire, action sociale et de?veloppement humain : pratiques de transition et principes e?thiques – Mondialisation et nouvelles ge?opolitiques de l’aide humanitaire ZONES GEOGRAPHIQUES DE RECHERCHE Ces the?mes pourront e?tre aborde?s de manie?re transversale ou lors d’une recherche ge?ographique cible?e portant sur une zone spe?cifique ou un pays. Le Fonds a identifie? pour cet appel douze pays prioritaires : 1. Birmanie 2. Burkina Faso 3. Cambodge 4. Cameroun 5. Co?te d’Ivoire 6. Djibouti 7. Ethiopie 8. Hai?ti 9. Madagascar 10. Niger 11. Re?publique De?mocratique du Congo 12. Se?ne?gal Les pays cible?s constituent une entre?e empirique pour les recherches. Ils ne correspondent en aucun cas aux nationalite?s d’e?ligibilite?. CONDITIONS DE CANDIDATURE Deux types de candidatures sont possibles : – soit chercheur individuel ayant soutenu sa the?se, – soit e?quipe de deux ou trois personnes travaillant dans les pays de recherche cible?s par le Fonds (ou pays frontalier). Les financements accorde?s par le Fonds ont pour objectif de couvrir soit le cou?t d’une anne?e de recherche dans le cas d’une bourse postdoctorale soit, dans le cadre d’un programme de recherche d’e?quipe, les de?penses lie?es aux travaux de terrain. D’une manie?re ge?ne?rale, le chercheur ou l’e?quipe souhaitant candidater doit : – pre?senter les recherches en langue franc?aise ; – e?tre pre?sente? par un e?tablissement de recherche ou acade?mique ; – motiver la candidature (inte?re?t de la recherche envisage?e et retombe?es pour l’e?tablissement) ; – prendre connaissance des conditions d’attribution et des modalite?s d’utilisation des financements alloue?s par le Fonds tels que de?finis dans ce document ; – se pre?inscrire conforme?ment au paragraphe de?taille? ci-apre?s avant le 13 mars 2016 ; – retourner au Fonds Croix-Rouge franc?aise le formulaire de candidature comple?te? et accompagne? des pie?ces demande?es avant le 17 avril 2016 ; Candidatures aux bourses postdoctorales Il s’agit de bourses de perfectionnement a? la recherche accorde?es selon un bare?me de base correspondant a? 20.000 euros pour un an1. Seuls les candidats rassemblant les conditions suivantes peuvent be?ne?ficier d’une bourse postdoctorale : – candidats titulaires d’un doctorat (doctorat franc?ais, PhD ou doctorat e?tranger de niveau e?quivalent) dans le champ des sciences sociales (en particulier en science politique, anthropologie, sociologie, philosophie, e?thique) ou des sciences me?dicales (me?decine, sante? publique) ; – candidats ayant soutenu leur doctorat depuis moins de 10 ans ; – candidats n’occupant pas par ailleurs un poste permanent a? plus de 50% ; – candidats contribuant a? faire avancer la recherche dans les the?mes ou sur les zones ge?ographiques pre?de?finies par le Fonds ou ayant des publications dans d’autres domaines de?montrant leurs capacite?s a? mener des recherches de qualite?. Il n’existe pas de condition de nationalite?. Le Fonds privile?gie toutefois les candidatures des chercheurs re?sidant dans les zones ge?ographiques de recherche prioritaires. Candidatures a? l’appel a? projets Il s’agit de projets propose?s par des e?quipes auxquels sont accorde?s des subventions pouvant aller jusqu’a? 20.000 euros pour une dure?e de un an2. Seules les e?quipes re?pondant aux conditions suivantes sont e?ligibles : – les e?quipes base?es dans les zones ge?ographiques de recherche cible?es par le Fonds (ou pays frontalier) – les e?quipes appartenant a? un laboratoire relevant d’un e?tablissement de recherche et/ou d’enseignement supe?rieur ou les e?quipes de recherche reconnues par les re?seaux acade?miques et de recherche internationaux; – les e?quipes compose?es de trois membres maximum y compris le porteur de projet qui doit e?tre titulaire d’un doctorat ; – les projets comportant un protocole de recherche empirique ; – les projets incluant un budget hors salaires (honoraires possibles sur des contrats temporaires). Les projets pre?sentant une approche pluridisciplinaire sont vivement encourage?s. PLUS D’INFORMATIONS EN PIÈCE-JOINTE

association Frateli

Créée en 2004, l’association Frateli est reconnue d’intérêt général et soutenue par de nombreux partenaires privés et publics dont le Ministère de l’Education nationale et celui de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Pour favoriser l’égalité des chances dans l’accès aux formations de haut niveau, elle développe et encadre des parrainages entre de jeunes étudiants issus de milieux modestes (boursiers sur critères sociaux) ayant obtenu une mention Bien ou Très Bien au baccalauréat et de jeunes professionnels expérimentés. Frateli souhaite développer son action autour d’un évènement annuel majeur qui proposera aux filleuls trois jours d’activités (ateliers, témoignages, tables rondes) destinées à encourager leur réussite future au sein de formations de haut niveau. Dans le cadre de ce projet d’Université de l’égalité des chances, l’association souhaite mettre en place un partenariat avec un chercheur travaillant sur le thème de l’égalité des chances dans l’accès aux formations d’excellence afin d’enrichir le débat dans sa dimension scientifique. Les missions du doctorant au sein de l’association Frateli seraient les suivantes : – Organiser le volet scientifique de l’Université d’été de l’égalité des chances – Mener une évaluation sur l’efficacité des programmes de Frateli – Développer les relations entre Frateli et le monde académique Envoyer CV + LM : FRATELI – 3 rue Rodier, 75009 Paris – 01 79 25 06 65 – [->annemarie@frateli.org]