Projection Film ethnographique “Planète Baruya” 18 mars 2011 salle de cinéma musée du quai Branly Paris

Projection commentée par Maurice Godelier En 1969, puis en 1979, l’anthropologue Maurice Godelier et le cinéaste Ian Dunlop ont filmé le temps sacré de l’initiation des garçons des différentes classes d’âge chez les Baruya en Papouasie-Nouvelle-Guinée. Cette initiation représente une école de courage, de persévérance et d’apprentissage. Tout d’abord les habitants de différents villages aident à la construction de la grande maison des cérémonies (chimya). Puis commence la préparation physique et morale des initiés et la fabrication des parures (pulpuls, bracelets, colliers…) correspondant à chacun des quatre stades d’initiés (les Yiveumbwayé, les Kawetnié, les Tchouwanié et les Kalavé). Dans la chimya, les cérémonies et répétitions d’initiation commencent : on rejoue l’origine du feu et des sexes, puis durant toute la nuit se déroule la danse des bâtons. Tour à tour, les différents groupes d’initiés subissent des épreuves et reçoivent leurs vêtements rituels. On perce le nez des plus jeunes initiés, futurs Kawetnié. Les initiés du troisième stade, qui sont au centre des cérémonies, sont rassemblés pour recevoir l’énoncé des lois baruya, grande leçon de morale que leur dicte le maître des cérémonies. La fin des initiations approche, les parures sont rangées et la chimya démolie. Un grand repas est préparé, il marquera la fin des cérémonies. L’ensemble des 17 heures de films constitue l’un des patrimoines immatériels majeurs de l’humanité. – Programme : _ 15 h _ En introduction, projection du film To find the baruya story. Production : Allison et Marek Jablonko. Auteur : Stephen Olsson. Réalisateurs : Allison Jablonko et Stephen Olsson. _ 16 h 30 _ Projection de plusieurs séquences du film Baruya Muka Archival, réalisé par Maurice Godelier et Ian Dunlop. Production Australian film institute. – Cette projection est organisée par l’association Espaces qui, depuis 2005, avec le soutien du CNRS Image, a enregistré une dizaine d’entretiens avec Maurice Godelier. Ces documents seront réunis dans un coffret de DVD de la série Vanishing Worlds qui sera édité courant 2012. L’association Espaces et Maurice Godelier remercient vivement monsieur Stéphane Martin, président du musée du quai Branly, pour l’accueil de cette projection. Le nombre de participants est limité à 40 personnes. Il est donc conseillé de réserver une place à [->contact@espaces-assoc.com]. Une invitation personnelle sera envoyée.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search