Concours CNRS section 38 – Motion Sur la «présélection» des candidats par les laboratoires

Les membres de la Section 38 du CoNRS ont eu l’occasion de discuter, lors de la session d’automne, de pratiques de certaines unités qui soumettent à une sélection (via CV, lettre de motivation, rencontres préalables…), les candidats pour lesquels elles rédigeront une lettre d’accueil ou de soutien.

Si l’accompagnement des candidats (oraux blancs, etc.) est bien sûr précieux, les procédures de sélection, qui s’apparentent à un pré-concours, dérogent aux critères affichés des concours (les lettres d’accueil sont facultatives), nuisent à l’égalité de traitement entre les candidats, les soumettent à un stress supplémentaire et leur donnent des espoirs sans fondement puisqu’ils seront tous considérés de manière égale lors du concours.

Les membres de la Section 38 du CoNRS souhaitent alerter sur ces pratiques et leurs effets délétères. Par ailleurs, soucieux des conflits d’intérêt et du respect du principe d’égalité de traitement, ils ne participeront pas, dans leurs unités respectives, aux auditions blanches des candidats ni, bien évidemment, à ces procédures de présélection.


Benoît FLICHE
Président de la Section 38
Motion adoptée le 10 décembre 2021
à l’unanimité de 21 votants


Laure Carbonnel

Laure Carbonnel est anthropologue, chercheuse postdoctoral IHA/CREPOS (2019-2020)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.