Vidéothèque en ligne d’une équipe Eco-Anthropologie

la vidéothèque en ligne de l’UMR 7206 Santé, maladie malheur (SMM), membre de l’unité mixte de recherche Eco-anthropologie associant le Centre national de la recherche scientifique (CNRS), le Muséum national d’histoire naturelle (MNHN) et l’Université Paris Diderot (Paris 7). Elle est localisée au Musée de l’Homme.

 

Initié en 1989, prolongement du Bulletin d’ethnomédecine (1980-1987, 39 numéros) et du Séminaire d’ethnomédecine (1980-2003),
ce centre est consacré à la collecte, à l’archivage, à l’analyse mono et multidisciplinaire et à la “publication” de documentaires et films à caractère ethnographique, relatifs à la vie quotidienne, à l’alimentation, aux techniques du corps et d’hygiènes, aux traitements des âges de la vie, en particulier la périnatalité et la petite enfance, aux apprentissages, à la communication non verbale, aux sons et musiques de la vie, aux traitements des états pathologiques du corps, à la divination, au guérissage, aux états de conscience modifiés.

Ces thèmes concernent l’homme, ses rapports à l’environnement et incluent également les

animaux domestiques commensaux et sauvages : notamment la mise à mort et les rituels sacrificiels.

L’idée de départ était, au moment où dans les années 1986 apparaissaient les premières caméras vidéos légères de qualité, de ne pas répéter les erreurs commises antérieurement avec les enregistrements audios, à savoir leur remisage sur des étagères et leur non exploitation et publication. D’où l’idée de « vidéo grise », c’est à dire de conservation en temps réel ou proche de la réalité de « formes élémentaires de l’événement » (cf M. Augé), ordinaires ou extraordinaires, triviales ou sacrées : en d’autres termes, assurer une des fonctions essentielles des ethnologues la conservation de patrimoines matériels (cf collection AlEp et collections de recherche d’ethnobiologie de l’UMR7206 sises au MDH) et immatériels (quelques 300 « films » consultables gratuitement en ligne sur un fonds de 800 consultables sur place au Musée de l’Homme).


Laure Carbonnel

Laure Carbonnel est anthropologue, chercheuse postdoctoral IHA/CREPOS (2019-2020)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.