Journées d’étude de la SFE « Gilbert Rouget, héritage et perspectives »

« Suite à la disparition de Gilbert Rouget (1916-2017), la SFE rend hommage à cette figure fondatrice de l’ethnomusicologie française. Les Journées d’Etudes 2018 seront l’occasion de revenir sur son parcours exceptionnel, d’éclairer les différentes facettes de son travail, de souligner l’importance de son héritage scientifique au sein des recherches actuelles tout en revenant sur l’épistémologie et l’histoire des savoirs ethnomusicologiques. Ces réflexions se feront autour de trois axes principaux. Le premier porte sur son travail en Afrique de l’Ouest et en Afrique Centrale et sur ses apports à l’ethnomusicologie africaniste et l’ethnomusicologie générale, notamment autour des questions de rituel, d’initiation et de pouvoir. Le deuxième concerne une dimension essentielle de son approche méthodologique, à savoir le rôle clé des enregistrements sonores et audiovisuels dans l’étude des répertoires musicaux. Enfin, le troisième axe touche à sa réflexion anthropologique sur les relations entre musique et transe ». Pour plus de détails, voir l’argumentaire en pièce jointe. Date limite des propositions : 20 avril 2018


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.