Groupe de Travail “L’anthropologie dans l’espace européen de la recherche et de l’enseignement”

Le Processus de Bologne et la Stratégie de Lisbonne sont deux logiques de construction de l’Espace Européen de la Recherche qui visent à favoriser les échanges universitaires, faire converger les systèmes d’enseignement supérieur et répondre aux besoins de la société en matière d’innovation, de recherche et développement. Ces réformes concernent nos disciplines, autant pour un enseignement de l’anthropologie, de l’ethnologie ou de l’archéologie qui s’appuie sur une recherche vivante, que pour les débouchés que les étudiants peuvent envisager. Leur mise en œuvre dans la politique du grand marché européen de « l’économie de la connaissance » s’appuie sur des logiques managériales, des formes de dérégulation et d’incitations peu sensibles à l’esprit des Sciences Humaines et Sociales. La mise en place du groupe de travail vise à: -# penser la place de l’ethnologie et de l’anthropologie dans le dispositif européen, tant au plan structurel que pour la reconnaissance du “terrain” comme outil de travail, la définition des appels à proposition et le financement des opérations de recherche; -# développer les relations avec les associations européennes d’anthropologie et faciliter la circulation des informations entre nous; -# participer à des actions européennes de défense des SHS et de promotion de l’anthropologie. Coordination: Irène Bellier


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search