Recherches sociologique et anthropologique (Louvain).

Le dernier numéro de la revue Recherches sociologique et anthropologique (Louvain) est publié en ligne. (In)capacités citoyennes, 46-1 | 2015 Sous la direction de Mathieu Berger et Jean De Munck En ligne sur: http://rsa.revues.org/1357 Extrait de l’article de présentation : « Participer, entre idéal et illusion » Par Mathieu Berger et Jean De Munck « Souvent présentée comme complémentaire à la représentation, la participation est régulièrement appelée à la rescousse des démocraties en crise. De multiples côtés, des dispositifs variés invitent le citoyen à s’exprimer, s’impliquer, s’engager, dialoguer, interagir, voter, intervenir, évaluer, réaliser et co-réaliser, gérer et co-gérer… Aucun champ des politiques publi­ques ne semble épargné : ville, santé, éducation, culture, ne jurent que par des publics “actifs” et “responsables”. Les médias aussi cherchent à impli­quer leur public dans des interventions en tout genre, qui vont de l’envoi de SMS pendant, avant, après les émissions, à des formes de votes ou d’in­terventions sur les plateaux de télévision ou les sites web dont les forums crépitent jour et nuit. Pourtant, le désenchantement à l’égard de la politique n’a peut-être jamais été aussi grand. Les dispositifs effectifs de participation, les pratiques réelles de la citoyenneté ne semblent pas tenir leurs promesses. Il y a loin des idéaux de citoyenneté aux réalités du terrain. De là à croire que les formes contemporaines de citoyenneté ne sont qu’illusions et mensonges, le pas est vite franchi. Mais cette conclusion serait trop abrupte et réductrice. D’abord parce que les acteurs font des expériences très diverses de participation, positives ou négatives. Ensuite parce que, même problémati­que, l’idéal de participation continue d’exercer une attraction universelle que rien ne semble démentir. Plus que les difficultés de la citoyenneté, ce qui mérite notre attention, c’est l’endurance de son inaltérable promesse. De quelque côté qu’on se tourne, il semble indispensable aux sociétés modernes de rappeler à leurs membres qu’elles ne sont que ce qu’ils en font. La citoyenneté reste donc un thème central de la sociologie des sociétés contemporaines. […] »



Citer ce billet
Lacaze Gaëlle (2015, 11 novembre). Recherches sociologique et anthropologique (Louvain). AFEA - Association française d'ethnologie et d'anthropologie. Consulté le 12 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/anbb

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search