Communiqués sur la loi immigration votée le mardi 19 décembre 2023 à l’Assemblée nationale

Mardi 19 Décembre, l’Assemblée nationale a adopté, à la suite du Sénat, un texte de  loi sur l’immigration porté par le gouvernement et voté avec le LR et le RN. Ce texte doit encore être examiné par le Conseil constitutionnel et est donc encore susceptible d’évoluer. En l’état, il comporte des mesures qui piétinent les droits humains les plus fondamentaux, renient nos traditions d’hospitalité, bafouent le principe d’égalité qui structurent notre fonctionnement universitaire et auxquels l’Association française d’ethnologie et d’anthropologie (AFEA), en tant que société savante, est très attachée.

A l’instar de l’Institut Convergences Migrations (CNRS), nous affirmons que : 

  • La France n’est pas « submergée » par une immigration « hors contrôle ». Elle connaît des formes de migrations qui évoluent avec les enjeux économiques, politiques ou climatiques, à un rythme plus modéré que la plupart des pays voisins d’ailleurs et loin des niveaux observés dans les pays du Sud.
  • La répartition des migrants et des réfugiés à travers l’Europe n’a aucun lien avec la générosité de la protection sociale. L’« appel d’air » est un mythe jamais démontré.
  • La surenchère dans la « fermeté » n’a jamais réussi à réduire les « flux d’entrée », elle bloque les va-et-vient entre pays d’origine et pays de destination.
  • Les immigrés ne prennent pas le travail des Français : ils participent aux tâches indispensables au fonctionnement de notre société, s’investissent localement et nationalement, sont des courroies de transmission des échanges internationaux.
  • Enfin, la population française dans son ensemble n’est pas systématiquement hostile à l’immigration : cette allégation est une construction idéologique issue des sphères politique et médiatique.

L’AFEA est convaincue que l’Université est un des lieux dans lequel se prépare notre futur, que ce soit par la formation ou par la recherche. Il se bâtit avec les énergies et les travaux de tou-tes celles et ceux qui s’engagent dans des réflexions scientifiques fondées sur des échanges contradictoires sans condition de nationalité ou d’origine des discutant-es. Dans un monde incertain, former des esprits scientifiques est un devoir qui ne peut être soumis à aucune caution financière et à aucune idéologie qui promeut la préférence nationale

Le CA, 21 décembre 2023

L’AFEA est aussi signataire avec 44 autres sociétés savantes d’un texte qui peut être lu ici :

https://societes-savantes.fr/wp-content/uploads/2023/12/College-societes-savantes-academiques-loi-immigration.pdf


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
afeanthropologie (22 décembre 2023). Communiqués sur la loi immigration votée le mardi 19 décembre 2023 à l’Assemblée nationale. AFEA - Association française d'ethnologie et d'anthropologie. Consulté le 21 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/verw


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search